Filinfo

Foot

Avec des joueurs payés à 5000 DH, Zemamra l'a fait

© Copyright : DR
Kiosque360. Sans grandes stars, Khemis Zemamra a réussi l’impensable en rejoignant la division de l’élite. Son secret? Une gestion minutieuse de la ressource financière et des recrutements bien pensés.
A
A

À en croire le quotidien Al Ahdath Al Maghribia du 24 avril, le club Khemis Zemamra, qui vient de se hisser en division d’élite de la Botola, a dépensé 8 MDH en tout et pour tout durant cette saison. Un budget en trompe-l’œil, qui ne symbolise pas l’opulence du club, mais tout le contraire.

En effet, le club a mené une politique d’austérité qui lui a permis de tirer profit de son petit budget. Dans le détail, la direction de Khemis Zemamra a limité les primes de signature à 150.000 DH, avec des salaires mensuels ne dépassant que très rarement les 5000 DH par mois.       

Le club a également basé son recrutement, pour réaliser la montée en division supérieure, sur les joueurs des clubs amateurs et de la seconde division. Mais pendant le dernier mercato d’hiver, le club a recruté des joueurs plus aguerris comme Youssef Kaddioui et Mohamed Jawad, qui ont apporté leur expérience à l’effectif.

Grâce à cette politique, Khemis Zemamra monte pour la première fois en première division, depuis sa création en 1977, après des années passées en division amateur et une seule saison en deuxième division.       

Après leur nul de ce weekend face à Sidi Kacem, synonyme de montée en première division, les joueurs de Khemis Zemamra sont revenus triomphalement à domicile, où ils ont communié toute la nuit avec les habitants de cette bourgade.

À la fin de la semaine, le club disputera son dernier match de la saison contre le Chabab Bengurir au stade municipal de Sidi Bennour. Par la suite, il tournera la page de la Botola D2 et ses multiples problèmes pour découvrir l’ambiance de la division supérieure.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Renaissance de Zémamra
Foot Renaissance de Zémamra

Zemamra remonte en élite et redescend sur terre

Foot Renaissance Zemamra
Foot Renaissance Zemamra

Nuit blanche à Zemamra après la montée en D1

Foot Botola 2
Foot Botola 2

Qui es-tu Renaissance de Zémamra, leader de Botola 2?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Les Jeux africains évincent la Botola

Le jour j pour la fédération d’athlétisme

Renard fait ses adieux au Maroc

Le faux pas des Lions de l'Atlas expliqué

Quand la Botola a mal à ses "samsaras"

Vrai homonyme, fausse recrue

Le duo Ahmad-Lekjaa reprend le dessus

La CAN rapporte gros à la CAF

Un duel algéro-sénégalais indécis

Renard laisse des questions sans réponse