Filinfo

Foot

Ben Malango saisit la FIFA pour jouer au Raja

© Copyright : DR
Kiosque360. La nouvelle recrue du Raja de Casablanca, le Congolais Ben Malango Njita, n’a toujours pas obtenu le laisser-passer de son club, le TP Mazembe, qui considère que son attaquant est toujours sous contrat avec le club congolais jusqu’en 2021. L’attaquant a décidé de saisir la FIFA.
A
A

Il devait être l’une des recrues phares des Aigles verts cet été, mais le joueur du TP Mazembe, Ben Malango Njita, n’est pour l’instant pas près de porter le maillot du Raja. Le club congolais refuse en effet de laisser partir son attaquant, qu’il considère toujours comme son joueur et affirme qu’il est sous contrat jusqu’en 2021. Face à cette situation de blocage, l’attaquant de 25 ans a décidé de s’en remettre à la FIFA dans le but de quitter définitivement le champion en titre de la République démocratique du Congo.

Ben Malongo s’est adressé à la commission des litiges de l’instance dirigée par Giani Infantino et espère obtenir un laisser-passer de la FIFA lui permettant de jouer avec le Raja. Ce dernier avait auparavant signé un contrat d’une durée de trois ans avec le jeune attaquant, moyennant la somme de 750.000 dollars. Une opération que n’a toujours pas pu rendre publique le club en attendant la fin du litige avec le Tout puissant Mazembe.

Le Raja a dû aussi envoyer sa liste africaine sans le nom de sa nouvelle recrue, qui ne pourra donc pas participer avec les Verts à la Ligue des champions d’Afrique, après la fin de la date limite fixée par la CAF pour l’envoi des listes des joueurs.

La bande à Patrice Carteron s’envolera jeudi prochain vers la Gambie où elle devra rencontrer le club de Bricama United, pour le compte du match aller du tour préliminaire de la Ligue des champions d’Afrique.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Raja de Casablanca
Foot Raja de Casablanca
Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Le Raja se prive de Malango contre Vita Club


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous