Filinfo

Foot

Bencharki se fait tailler par le capitaine d’Al Hilal

© Copyright : DR
Samedi dernier, Bencharki et Al Hilal se font accrocher par Al Ahly dans le Clasico saoudien (0-0). Mais le fait marquant de la rencontre reste cette embrouille entre le Marocain et le capitaine des Bleu et Blanc qui l’a vivement critiqué.
A
A
Champion d’Afrique avec le Wydad de Casablanca, ça ne suffit pas.
Arrivé en guest-star à Riyad contre la coquette somme de 5 millions de dollars, en janvier dernier, Achraf Bancharki n'est pas encore en odeur de sainteté à Al Hilal.

Samedi dernier lors du Clasico saoudien contre Al Ahly, l’international marocain n’a pas réussi à marquer. Son manque de réussite devant les buts adverses lui a attiré les foudres des supporters des Bleu et Blanc… mais pas seulement.

L’attaquant formé au MAS s’est embrouillé en plein match avec le capitaine d’Al Hilal. Ce dernier a vivement critiqué le Marocain pour ses occasions ratées.

Cet incident aurait-il un lien avec la décision de l’Arabie Saoudite de soutenir le dossier de candidature nord-américain pour l’organisation de la Coupe du Monde 2026? Rien n’est moins sûr. Mais ce qui est certain, c’est que d’ici l’annonce du pays hôte du Mondial 2026, la fin de saison de Bencharki risque d’être très, très, très longue!

Par Adil Azeroual
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Ne cherchez plus, on sait où Achraf Bencharki passe ses vacances

Foot Mercato
Foot Mercato

Arabie Saoudite: Achraf Bencharki barre la route à Al Ahly

Foot Mondial 2018
Foot Mondial 2018

Mondial 2018. Achraf Bencharki dans la pré-liste de Renard


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

Le Raja en déplacement périlleux à Abidjan

L'Angleterre veut truster le Mondial 2030

Ouvriers de Qatar 2022, un souci mondial

Le WAC vise la tête du groupe C

Le DHJ de Talib défie le Sétif de Taoussi

La FIFA interdit les retards de salaires

Le Real, c'est l'Eden pour Hazard

La Maroc s'en sort avec une médaille d'or

Le MAT tourne la page Abroun

Botola: l'inégalité des chances programmée