Filinfo

Foot

Benzema peut jouer pour l'Algérie... à une seule condition

© Copyright : DR
Karim Benzema a sous-entendu, hier qu'il pourrait représenter une autre nation que la France. Mais sous quelle condition peut-il jouer pour l'Algérie, pays d'origine de ses parents?
A
A

Son tweet de feu a mis la planète foot. En réponse à l’interview du Président de la Fédération française de football, sur RMC Sport dans laquelle il affirme que la carrière internationale du Madrilène est finie, Karim Benzeam a répondu: "Noël, je croyais que vous n’interfériez pas dans les décisions du sélectionneur! Sachez que c’est moi et moi seul qui mettrais un terme à ma carrière internationale. Si vous pensez que je suis terminé, laissez-moi jouer pour un des pays pour lesquels je suis éligible et nous verrons".

Karim Benzema peut-il donc représenter l’Algérie, pays d’origine de ses parents, ou l’Espagne, pays où il vit depuis environ 10 ans? Non. Le règlement de la FIFA l’interdit. Si un joueur a déjà disputé un match officiel avec une sélection, il ne peut plus faire machine arrière. Munir Haddadi, à titre d’exemple, n’a pas pu représenter le Maroc lors du mondial 2018 à cause d’un bout de match joué avec l’Espagne, comme le rappelle Foot Mercato. La FIFA et le TAS ont refusé tous les recours de la FRMF.

Comment la FIFA pourrait-elle alors accepter un changement de nationalité pour Benzema qui compte environ 80 sélections sous le maillot des Bleus? La seule option est de ne plus être Français. Il faudrait qu’il renonce à sa nationalité ou qu’elle lui soit retirée.

Benzema pourrat, dans ces cas-là, être naturalisé espagnol vu son temps de résidence à Madrid. Car l’Espagne ne reconnaît pas la double-nationalité pour les personnes qui n’ont pas un parent espagnol ou ne sont pas originaires d’un pays d’Amérique du Sud, du Portugal, des Philippines ou de la Guinée-Équatoriale.

"Un joueur qui, suite à une décision d’une autorité étatique, perd définitivement, sans son consentement et contre sa volonté, la nationalité du pays avec lequel il a disputé une rencontre internationale, pourra demander une autorisation pour jouer avec une autre fédération dont il possède ou possédera la nationalité", affirme l’article 8.2 du règlement de la FIFA.

Mais l’état français n’ayant aucune raison de retirer la nationalité à Karim Benzema, la star du Real ne jouera pas pour les Fennecs.

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /


1 commentaires /

  • harraz kader
    Le 17 Nov. 2019 à 13h29
    ce vous comble de joie, n'est-ce pas?
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous