Formulaire de recherche

Botola D1: qui sera champion d’automne?

cover - Botola Pro: Résumé match OCS - CRA 2 - 1

© Copyright : Le360

Posté le 15/12/2017 à 21h32 par Fayçal Ismaili

Kiosque360. La bataille fait rage à nouveau entre les équipes situées en pole position de la Botola-Pro, qui reprend ses droits ce week-end. Alors que le Hassania d’Agadir veut conserver son leadership en championnat, le Difaâ d’El Jadida compte se rattraper face au KACM, tandis que le RAC de Casa veut conjurer le mauvais sort.

La Botola est de retour ce week-end. D’importantes affiches auront lieu en fin de cette semaine et détermineront l’équipe qui sera la plus à même de remporter le titre honorifique de champion d’automne. Si le favori reste le Hassania d’Agadir, qui compte conforter sa place de leader contre le Rapide de Oued Zem, d’autres équipes veulent recoller au peloton de tête, à l’instar du Difaâ Hassani El Jadidi qui vient d’enchaîner les mauvais résultats et veut stopper la série de contre-performances contre le KACM ce week-end au stade El Abdi, rapporte le quotidien Al Massae dans son édition des 16 et 17 décembre.

Mais c’est d’abord le FUS de Rabat qui ouvrira le bal de cette douzième journée de la Botola. Les poulains de Walid Regragui accueillent, au stade Moulay El Hassan, l’Olympique club de Safi. Un match qu’ils joueront sans leur coach, suspendu par la commission de discipline de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Ses joueurs auront tout de même à cœur de gagner ce match à domicile après avoir enchaîné deux cuisantes défaites d’affilée.

De son côté, l’étonnant quatrième au classement, le Chabab Rif Al Hoceima, reçoit une équipe que le quotidien Al Massae qualifie de révélation de la saison, à savoir l’Olympique club de Khouribga (troisième), au stade Mimoune El Arsi à Al Hoceima.

Sous les ordres de son nouvel entraîneur, l’ancienne gloire des Lions de l’Atlas Abderrazzak Khairi, l’AS FAR essaiera de ramener les trois points de la victoire du terrain du Chabab Atlas Khenifra.

Posté le 15/12/2017 à 21h32 Par Fayçal Ismaili