Filinfo

Foot

Bouderbala déclare sa flamme à un club français

© Copyright : DR
Aziz Bouderbala n'oublie pas ce club français qu'il n'a fréquenté au début des années 90, mais qu'il suit toujours.
A
A

Aziz Bouderbala n’a peut-être passé que deux saisons à l’Olympique Lyonnais, mais il est toujours attaché au club rhodanien.

Dans une interview accordée au Progrès, il déclare suivre l’actualité du club qu’il a connu entre juin 1990 et juin 1992. "L’OL a énormément compté pour moi. Mes garçons sont nés avec Lyon, avec l’OL", explique-t-il.

Le nom de l’ancien attaquant des Lions de l’Atlas est inscrit dans l’histoire des Gones. Le 11 août 1990, face à l’OM et devant un public de 36 000 personnes, il a connu une soirée inoubliable.

"On était mené 2-0 au bout d’une demi-heure. Puis Roberto (Cabanas) a réduit le score sur un penalty qu’il avait provoqué! Puis Roberto a fait expulser Mozer. Et en toute fin de match, sur un coup franc de Rémi (Garde), j’ai placé une terrible tête à Olmeta. 2-2, j’ai vu Gerland décoller, c’était du délire, il y avait une tension énorme. Ce fut l’un des plus beaux buts de ma carrière", se souvient Bouderbala.

"C’était grand", déclare ensuite le retraité au sujet d’un autre souvenir: son but contre Bordeaux, le 22 mai 1991, qui permet à l’OL de retrouver la Coupe d’Europe, 16 ans plus tard.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Flashback
Foot Flashback

Vidéos. Ces Maroc-Côte d’Ivoire qui resteront dans l’histoire

Foot Ligue 1
Foot Ligue 1

Bruno Genesio ne ferme pas la porte au Maroc

Foot Flashback
Foot Flashback

Vidéos. Revivez tous les chocs entre le Wydad et l'Espérance


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Présidents endettés et membres de la FRMF

Mahrez, un Fennec vert de rage

Hadji favorable aux joueurs de la Botola

Vers un divorce Renard-FRMF sans coût?

44 matchs avec les Lions de l'Atlas et s'en va

La CAF rouvre le dossier du scandale de Radès

Les acteurs du football national en conclave

De Ligt toujours dans le viseur du Barça

Nouvelle course d'obstacles pour El Guerrouj

Ce que coûtera le limogeage de Renard à la FRMF