Filinfo

Foot

Brahim Diaz déjà aussi cher que Modric

© Copyright : DR
Le Real Madrid a blindé son nouveau joueur hispano-marocain, en mettant en place une clause libératoire de 750 millions d'euros. C'est plus que plusieurs stars confirmées de l'effectif madrilène.
A
A

Tout juste arrivé au Real Madrid pour 17 millions d’euros, l'ancien joueur de manchester Brahim Diaz fait déjà partie des meilleurs actifs de la Maison Blanche. 

À en croire le quotidien Madrilène AS, Brahim Diaz disposerait d’une clause libératoire d'un montant de 750 millions d’euros, dépassant plusieurs de ses prestigieux coéquipiers parmi lesquels Isco et Courtois (700 millions), Bale, Kroos ou encore Varane (500). Le prix plancher pour acquérir ce jeune footballeur talentueux dans le futur est le même que celui réclamé officiellement par Florentino Pérez pour se séparer dudernier Ballon d'Or, Luka Modric.

Le jeune joueur de 19 ans, qui est représenté par le frère de son ancien entraîneur Guardiola, a signé un contrat le liant avec le Real Madrid jusqu’en 2025.

 

 

 

 

 

 

Par Oussama Zidouhia
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot FC Barcelone
Foot FC Barcelone

Vidéo. Un récital et un record pour Messi

Foot Mercato
Foot Mercato

Guardiola sous le charme d'une star du Real Madrid

Foot Liga
Foot Liga

Vidéo. Première victoire pour le Real de Zidane


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Le DHJ très remonté contre la FRMF

La sévérité de la FRMF décriée

Le WAC évite les grands en quarts

Les offres pour la VAR prolifèrent

Les agresseurs d'arbitres mis hors-jeu

La RSB peut qualifier le Raja ou le Husa

La douleur des All Blacks néo-zélandais

Abdelmalek Abroun face au MAT

Maroc-Argentine pour toutes les bourses

Le public wydadi en force à Rabat