Filinfo

Foot

Cafouillage à la commission d’arbitrage de la FRMF

© Copyright : DR
Kiosque360. La Commission centrale d'arbitrage de la FRMF a annoncé l’ouverture d’une enquête contre un arbitre en raison de la plainte déposée par le WAF. Le club fassi nie, alors que le président du Chabab Mohammedia, visé par la fausse plainte, crie à la machination contre son club.
A
A

La Fédération royale marocaine de football a d'abord annoncé l’ouverture d’une enquête pour plainte visant Youssef Hraoui, l’arbitre de la rencontre qui a opposé le Widad Fès au Chabab Mohammedia. L'arbitre aurait indument favorisé ce dernier. Sauf que le club fassi a déclaré n’avoir jamais porté plainte contre l’arbitre du match, informe la presse quotidienne de ce 25 octobre, dont Assabah.

Que s’est-il passé au juste ? Après un premier communiqué de la Commission centrale d'arbitrage (CCA) de la FRMF, cette dernière a, à nouveau, annoncé son intention d’ouvrir une enquête suite à une requête du président du Chabab Mohammedia, Hicham Aït Menna, qui proteste contre le premier texte de la CCA.

Aït Menna a accusé la commission et son président, Jamal Kaaouachi, de se venger du Chabab Mohammedia pour avoir découvert une tentative de trucage du match qui l’a opposé à l’Union sportive musulmane d’Oujda (USM), dont le président n’est autre que Jamal Kaaouachi.

"Kaaouachi a menti à l’opinion publique en déclarant avoir reçu une plainte contre l’arbitre qui nous aurait accordé des largesses. Il existe certes une plainte, mais déposée par Chabab Soualem contre le Kawkab de Marrakech, mais je ne sais pas si elle est parvenue au bureau du président de la fédération, Fouzi Lekjaa", a déclaré Hicham Aït Menna.

Pour ne rien arranger, Jamal Kaaouachi a été contraint de changer le contenu du premier communiqué de la CCA par un autre, avant de déclarer à une radio nationale que ladite commission n’attend pas que les clubs déposent une plainte, mais prend les devants pour punir les dépassements des arbitres.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous