Formulaire de recherche

Casablanca: le projet de la «ville sportive» sera lancé par le roi

Grand stade de Casablanca

© Copyright : DR

Posté le 12/09/2017 à 22h12 par Fayçal Ismaili (Mise à jour le 12/09/2017 à 22h38)

Kiosque360. Longtemps renvoyé aux calendes grecques, le projet de «Ville sportive» situé à 20 km de Casablanca pourrait voir le jour d’ici 2021. Un rapport détaillé sur ce projet a été remis au souverain pour décider de la date de lancement des travaux.

Bonne nouvelle pour les Casablancais! L’édition du 13 septembre du quotidien Al Ahdath Al Maghribia rapporte qu’une délégation composée du ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami, de Abdelkébir Zahoud, le Wali de la région de Casablanca-Settat, et Fouzi Lekjaa, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), a effectué une visite, le lundi 11 septembre, au terrain qui va abriter le projet de la «Ville sportive».

Situé à 22 km de Casablanca, le projet qui verra le jour entre Nouaceur et Benslimane, abritera le grand stade de Casablanca dont la construction va renforcer le dossier de candidature du royaume pour l’organisation du Mondial de 2026.

En plus du grand stade de Casablanca, le projet englobe la construction de plusieurs stades d’entraînements aux normes FIFA, ainsi qu’une salle omnisports couverte, des piscines, un hôtel et d’autres infrastructures de sport et de divertissement.

Suite à cette visite, rapporte Al Ahdath, un rapport comportant les détails techniques du projet, son montage financier ainsi que les délais de sa faisabilité a été dressé, en attendant le coup d’envoi des travaux qui sera donné par le roi prochainement.

La «Ville sportive» est l’un des grands projets structurants de Casablanca qui a souffert de plusieurs reports en raison du choix du site de sa construction. D’abord prévu dans le quartier de Sidi Moumen après les événements funestes du 16 mai 2003, les études géotechniques vont révéler que la fragilité du sol ne permet pas sa construction dans ce quartier.

Cependant, la construction du grand stade de Casablanca soulève la question de l’avenir du complexe Mohammed V qui vient de subir un grand coup de lifting qui a coûté 22,2 MDH.

La délégation officielle a profité de la visite du site qui va abriter la «Ville sportive», pour accorder les violons avec la société Casa Évents qui s’est engagée à préparer le complexe Mohammed V pour abriter la rencontre qui va opposer le Maroc au Gabon comptant pour l’avant-dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

Posté le 12/09/2017 à 22h12 Par Fayçal Ismaili