Filinfo

Foot

Ce que risque l'agresseur de Candide Renard

© Copyright : DR
Mais que risque le suspect de l’agression de Candide Renard? La sentence peut être lourde pour celui qui aurait sexuellement agressé la fille du sélectionneur national.
A
A
Du nouveau dans l’affaire de l’agression de Candide Renard. Le suspect a été arrêté à son arrivée à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle de Paris et tout de suite placé en garde à vue, ce matin.

Le Parisien, média français qui a révélé l’affaire en premier lieu, affirme qu’il a été emmené aux bureaux de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

Candide Renard, 21 ans, a fait appel aux services au cabinet d'avocat parisien "Temime" pour la défendre dans cette affaire.

Mais que risque l’agresseur? L'agression sexuelle autre que le viol est punie de 5 ans d'emprisonnement et de 75.000 € d'amende selon l’article 222-27 du code pénal français. Des circonstances aggravantes peuvent faire passer la sentence à 7 ans d'emprisonnement et à 100.000 € d'amende.

Closer a dévoilé, hier, que l’auteur de l’agression présumée est un certain Eddy Guyot. Ce dernier nie formellement les accusations de harcèlement sexuel.

Candide Renard prenait part à la 19e édition du jeu d’aventure Koh-Lanta quand elle a été victime d’une agression sexuelle. L’émission a ensuite été annulée.

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Fait divers
Foot Fait divers

Le monde du foot réagit à la catastrophe de Gênes

Foot Fait divers
Foot Fait divers

Booba-Benzema: pour le meilleur et pour le pire

Foot Insolite
Foot Insolite

Vidéo: Maradona ivre au volant de sa voiture


2 commentaires /

  • alimoulay
    Le 14 May. 2018 à 17h22
    l islam n a t il pas bien fait d’instaurer une séparation entre les hommes et les femmes ?; chaque fois qu 'un homme regarde une femme ou lui adresse un sourire, il est accusé d 'agression sexuelle ,ne vaut il pas mieux les laisser tranquilles et on va voir ce qu elles vont faire sans mâles ?
  • mohammed hlal
    Le 14 May. 2018 à 16h32
    Ceux qui commettent des agressions sur d'autres personnes et les violeurs ne reconnaissent jamais leurs délits, heureusement que les moyens d'investigation modernes permettent de les confondre. Nous devrions être solidaire avec Melle Candide Renard, et suivre de près son affaire, en tant qu'humain et surtout en tant que marocains. Cette demoiselle vit parmi nous. Elle est la nôtre et fait partie de la grande famille marocaine. On lui doit sécurité, bien être et justice.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

Les joueurs d'Al Hoceima expulsés d'un hôtel

WAC-Al Ahly bientôt reprogrammé

Le Raja défie Vita Club et Ebola

Super Mario ballotte en faveur de l'OM

Le WAC doit battre à nouveau les Sundowns

L'axe Casa-Rabat abritera les JA 2019

Budget négatif pour la RSB de Lekjaa

Patrick Mboma tacle Seedorf et Kluivert

Jawad Ziyat futur boss du Raja?

Nouveau challenge africain pour Sellami