Formulaire de recherche

CHAN 2018: entrez les artistes!

Maroc CHAN

© Copyright : DR

Posté le 13/01/2018 à 15h04 par Adil Azeroual

Ce samedi débute l'événement footballistique de l'année en Afrique: le CHAN 2018. Malgré le fait que toute compétition internationale soit toujours spéciale et ce peu importe l’endroit où elle est tenue, cette 5e édition revêt un cachet très particulier. Pour la première fois de son histoire, elle pose ses valises sur le sol marocain!

Et voilà, nous y sommes! On en parle depuis des mois, on en rêve depuis si longtemps qu’on a fini par penser qu’il n’existerait plus. jusqu'au 4 février, Casablanca, Tanger, Agadir et Marrakech vibreront au rythme du Championnat d’Afrique des Nations, sans conteste l’événement sportif de l’année pour les joueurs locaux! Durant plus de trois semaines, les yeux de millions d’amateurs du sport roi dans le continent noir seront braqués sur le royaume.

Qui pour succéder à la RDC ?
En jetant un coup d’œil sur le plateau de cette édition, deux favoris se dégagent naturellement pour succéder aux Congolais, vainqueurs en 2016: les Lions de l’Atlas, qui pourront compter sur le soutien du public, et la Côte d’Ivoire qui participe pour la quatrième fois à ce tournoi.
Les hommes de Jamal Sellami pourront profiter également de l’absence de deux anciens vainqueurs du tournoi, la RD Congo (2009 et 2016) et la Tunisie (2011).

Ils entameront cette compétition, qu’ils disputent pour la troisième fois, avec un bon état d’esprit après une année 2017 exemplaire. En effet, le football vert et rouge a retrouvé des couleurs après la qualification des coéquipiers de Mehdi Benatia au Mondial 2018 et le sacre du WAC en Ligue des Champions. Un succès au CHAN 2018, à domicile, viendrait confirmer cette montée en puissance et couronnerait une séquence exceptionnelle.

Une revanche à prendre
Pour sa part, la Côte d’Ivoire aimerait bien s’imposer enfin, après avoir fini 3e en 2016. Une victoire le 4 février à Casablanca permettrait au football ivoirien de retrouver des couleurs, alors que la non-qualification pour le Mondial 2018 face aux Lions et une crise au sein des instances dirigeantes ont attisé la colère des supporters.

Derrière ces deux favoris, une meute de prétendants se presse pour conquérir le Graal. Parmi eux, les Lions Indomptables, dirigés par l’ex-défenseur Rigobert Song, qui jouent une partie de leur crédibilité après avoir raté la qualification pour le Mondial, à un an et demi d’une CAN 2019 organisée à domicile.

En un mot comme en mille, ne ratez sous aucun prétexte cette grande fête du football car ça vaut vraiment le détour.

Posté le 13/01/2018 à 15h04 Par Adil Azeroual