Formulaire de recherche

CHAN 2018. Jamal Sellami: "L'équipe connaîtra des changements car on vise le titre"

Cover: entrainements des locaux (Jamal Sellami)

© Copyright : DR

Posté le 16/01/2018 à 15h48 par Nassim Elkerf (Mise à jour le 19/01/2018 à 14h06)

Jamal Sellami a tenu une conférence de presse avant le match Maroc-Guinée, prévu ce mercredi, pour le compte de la 2e journée du CHAN 2018 (Groupe A). Le sélectionneur a loué l'état d'esprit de ses joueurs, mais a surtout déclaré qu'il y aura des changements dans l'équipe qui a battu la Mauritanie 4-0 en match d'ouverture.

On ne change jamais une équipe qui gagne. C'est certainement l'une des phrases préférées des entraîneurs, mais Jamal Sellami, le sélectionneur national a décidé de défier ces "règles" qui régissent le football. En tout cas, c'est ce qu'il déclare en conférence de presse d'avant match de la 2e journée du CHAN (groupe A), qui oppose le Maroc à la Guinée. 

"Je suis content du rendement de mes joueurs. Ils ont gagné le premier match avec la manière, et c'est bien pour la confiance car on vise le sommet. Pour déjouer la Guinée, on doit compter sur l'effet de surprise. Notre équipe connaîtra donc des changements, mais de toutes les manières, les joueurs savent que chacun d'entre eux a un rôle à jouer lors de cette compétition qu'on compte laisser à la maison", a déclaré le sélectionneur. 

Ce dernier prévoit de faire des changements, mais pas de panique, car les joueurs se disent tous prêts à donner le maximum sur le terrain, à l'image de Badr Boulahroud, le milieu de terrain des Lions qui était à son tour présent en conférence de presse. 

"Nous formons un groupe homogène, et quand l'esprit y est, on n'a peur de rien. On fera le maximum pour le public marocain et pour garder ce titre ici au pays. En tant que joueurs, on est très motivés par l'enjeu car le CHAN, en plus d'être une compétition relevée, c'est une vitrine pour tous les talents africains", a confié le milieu de terrain du FUS.

À l'image de Boulahroud, les joueurs semblent motivés à relever le défi face à la Guinée et valider le ticket de qualification aux quarts de finale de la compétition. C'est tout le mal qu'on peut leur souhaiter!

Posté le 16/01/2018 à 15h48 Par Nassim Elkerf