Formulaire de recherche

CHAN 2018: la FRMF recrutera 5000 intérimaires

Stades Maroc CHAN

© Copyright : DR

Posté le 10/12/2017 à 23h13 par Ismail El Fassi (Mise à jour le 10/12/2017 à 23h14)

Kiosque360. La Fédération royale marocaine de football s’apprête à recruter 5000 volontaires pour aider les organisateurs dans leur mission, lors du CHAN de janvier prochain.

Plus que quelques semaines avant le début du Championnat d'Afrique des nations de football au Maroc. Cette 5e édition, qui s(étalera du 13 janvier au 4 février 2018, ressemble à un grand défi pour la Fédération royale marocaine de football, qui veut réussir cette étape pour aller chercher l'organisation d'autres compétition de plus grande envergure.

Selon le quotidien arabophone Al Massae daté du 11 décembre, les équipes de Fouzi Lekjaa veulent recruter 5000 volontaires pour aider les organisateurs à bien gérer la compétition.

Le Maroc veut s'assurer et rassurer la Confédération africaine de football en recrutant plus de volontaires que ce que le cahier des charges impose. Ces personnes devront se trouver dans les villes qui vont accueillir les matchs de la compétition, raison pour laquelle la Fédération royale marocaine de football leur a imposé d'être originaires et résidant dans l’une de ces 4 villes. Ainsi les frais seront moins lourds, explique le quotidien.

Pour les intéressés, il suffit de consulter le site internet que la Fédération a mis en place, de remplir le formulaire et d'envoyer une copie de la CIN.

D’un autre côté l'éclairage du complexe de Tanger et celui du complexe Mohammed V de Casablanca serait presque prêt, selon le comité organisateur du CHAN. D’autres travaux de maintenance ont été apportés au complexe Mohammed V de Casablanca. Il s'agit, selon le quotidien, d'un renforcement de la pelouse tout comme ce qui a été fait quelques jours avant à Marrakech.

Pour rappel c'est à Casablanca que les matchs d'ouverture et de la finale vont se dérouler, en plus de ceux de l’Équipe nationale des joueurs locaux emmenée par Jamal Sellami.

Posté le 10/12/2017 à 23h13 Par Ismail El Fassi