Formulaire de recherche

CHAN 2018 : le Kenya écarté, le Maroc et le Rwanda en piste

CAF

© Copyright : DR

Posté le 13/02/2017 à 22h59 par Ismail El Fassi (Mise à jour le 14/02/2017 à 15h45)

Kiosque360. La CAF a retiré l’organisation du CHAN 2018 au Kenya en raison du retard accusé dans la finalisation des infrastructures nécessaires. Le Maroc se précise comme plan B pour organiser la compétition, à condition d’écarter le Rwanda.

En raison de la construction et l’équipement des stades qui n’ont pas encore été livrés, sans oublier le manque de stades d’entrainements pour les sélections participantes, la CAF a décidé de retirer l’organisation du CHAN 2018 au Kenya, rapporte Assabah dans son édition du 14 février. Selon les sources du quotdien au sein de la CAF, l’instance africaine officialisera cette décision le 14 mars prochain, mais les dés semblent déjà jetés.

Si la décision de la CAF se confirme, le Maroc aura les coudées franches pour se porter candidat à l’organisation de cette compétition. Mais il devra déjouer la concurrence du Rwanda, pays qui a organisé le CHAN 2016, et qui a été écarté de l’édition 2018, attribuée au Kenya. Assabah indique que l’attribution de cette compétition au Maroc n’est pas acquise et avance pour preuve la CAN des moins de 17 ans qui a été attribuée par la CAF au Gabon malgré la candidature du Maroc.

Assabah rappelle qu’en cas d’attribution au Maroc du CHAN 2018, cela signifie une qualification directe sans passer par la case des éliminatoires, soit une double confrontation avec l’Égypte en août prochain.  En attendant le verdict de la CAF, les poulains de Jamal Sellami joueront en amical le Sénégal en mars et la Tunisie en juin. En arrachant l’organisation du CHAN en janvier prochain, le Maroc reviendrait dans les grâces de la CAF après le désistement du royaume de la CAN 2015 en raison de l’épidémie d’Ebola.

Posté le 13/02/2017 à 22h59 Par Ismail El Fassi