Filinfo

Foot

CHAN 2018. Les Lions indomptables jouent pour la fierté

© Copyright : DR
Le CHAN 2018 connaît la révolte des petites nations du football aux dépens des grandes équipes habituées aux succès lors de la CAN. Le Cameroun, à titre d'exemple, fait partie de ces équipes sous pression qui doivent réagir ne serait-ce que pour leur prestige.
A
A

Le Cameroun s'est incliné d'entrée face au petit voisin congolais. Le grand pays du football a perdu son derby, synonyme d'une véritable sonnette d'alarme pour le géant du continent. Sauf que le championnat d'Afrique des nations est désormais réputé pour déjouer tous les pronostics.

Dans ce groupe D, c'est le monde à l'envers. Le Congo Brazzaville est leader, suivi de l'Angola et du Burkina Faso, alors que la tête de série doit s'imposer cet après-midi (16h30) pour éviter de passer à la trappe comme la Côte d'Ivoire en cours de semaine. Le Cameroun est obligé de gagner face à l'Angola qui s'est contenté du nul face aux Burkinabés lors du premier match de cette poule. 

Au CHAN tous les scénarios sont possibles et imaginables. Personne ne sera surpris si les Lions indomptables sortent de la compétition dès la 2e journée, cet après-midi. Si le petit Congo du football, qui a éliminé son voisin (RDC, double tenante du titre), confirme la première prestation, il se qualifiera au prochain tour car le Burkina Faso (19h30) a montré beaucoup de limites lors du match nul face à l'Angola. Le CHAN, fidèle à lui-même fait honneur aux petits, qui n'ont plus qu'à confirmer leur domination lors de la 3e journée du tournoi. 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Vidéos. Maroc vs Tunisie en 5 bagarres inoubliables

Foot Tunisie-Maroc
Foot Tunisie-Maroc

Après la bagarre, les excuses de la Tunisie

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Vidéo. Le Maroc favori de la CAN, selon Aguirre


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le DHJ repasse l'examen de la S.A

Le basket marocain à la dérive

Statu quo inquiétant au Wydad

Le Mondial 2030 divise en Espagne

Des à-côtés de Maroc-Cameroun

Le Maroc va à la CAN 2019

Les ambitions de Bounou deviennent réalité

Le foot anglais abat les barrières sexuelles

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?