Filinfo

Foot

Classement FIFA: voici la position des Lions de l’Atlas

© Copyright : DR
La sélection nationale de football occupe toujours la 42e position au classement de la Fédération internationale de football (FIFA) du mois de mai 2018, publié ce jeudi.
A
A

Qualifiés pour la phase finale du Mondial 2018 en Russie, les Lions de l'Atlas pointent à la 42e palace au classement mondial et à la 4e position au niveau de l'Afrique avec 681 points derrière la Tunisie, 14e (1012), le Sénégal, 28e (825) et la RD du Congo, 38e (711).


 Le Maroc est suivi dans ce classement par l’Egypte 46e (636), le Nigeria 47e (635), le Cameroun 50e (603) et le Ghana 50e (603).




L'Allemagne a conservé sa place à la tête du classement, marqué par une grande stabilité, le Brésil et la Belgique complétant le podium.


 Le Top 10 n'a pas évolué, la Suisse et la France occupant respectivement les 6e et 7e rangs, derrière le Portugal et l'Argentine mais devant l'Espagne toujours à la 8e place.




A moins d'un mois du coup d'envoi du Mondial en Russie (14 juin-15 juillet), le faible nombre de matchs disputés (7) a entraîné très peu de changements dans le classement du Top 50.



Classement Fifa du 17 mai:



1. Allemagne

2. Brésil

3. Belgique

4. Portugal

5. Argentine

6. Suisse

7. France

8. Espagne

9. Chili
10. Pologne


…
42. Maroc

Par Le360 (avec MAP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Vidéo. Les Lions sereins avant le choc contre les Éléphants

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Belhanda et Ziyech présents face à la Côte d'Ivoire?

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Maroc-Côte d’Ivoire, un match particulier pour Renard


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

La corruption gangrène le foot camerounais

Renard «espionne» les éléphants

Infantino lâche Ahmad Ahmad

Le harcèlement éclabousse la CAN

Majorque n’a pas oublié Badou Zaki

Les Marocains conjurent le sort du 1er match

Trop d’adrénaline chez les Pharaons?

Le Mondial féminin a mal à la VAR

La FIFA, c'est la Banque mondiale du foot

Trop chère CAN 2019