Filinfo

Foot

Comment le Maroc a construit sa victoire contre la Namibie

© Copyright : DR
Dans un match marqué par la forte chaleur, les Lions de l'Atlas sont finalement venus à bout de la Namibie hier dans leur premier match à la CAN. Un succès poussif mais logique tant le Maroc a dominé son adversaire.
A
A

Heureusement ce Maroc-Namibie a connu une autre issue que le Maroc-Iran de la Coupe du Monde russe. Hier pour leur entrée dans la Coupe d'Afrique des Nations, les Lions de l'Atlas ont bénéficié du petit coup de pouce qui fait la différence quand les matches sont compliqués. Grâce au geste malheureux du défenseur namibien Keimuine, les hommes de Renard empochent les précieux 3 points. Une victoire à l'arrachée, mais loin d'être illogique.

Dès l'entame de match les coéquipiers de Ziyech mettent la main sur la match. Face au bloc bas des Brave Warriors, le Maroc conserve le ballon et termine le 1er quart d'heure avec 76% de possession de balle. La première occasion survient d'ailleurs dans ces premières 15 minutes par l'intermédiaire de Nabil Dirar qui tente sa chance sur une frappe, détournée par le gardien Kazapua juste au dessus de la barre transversale.

En difficulté dans la création, les hommes de Renard s'en remettent d'ailleurs souvent aux frappes de loin mais ne cadrent pas suffisamment pour inquiéter la Namibie. Le ratio est de 17 tirs pour 9 cadrés seulement.

Dominants mais imprécis, les Lions de l'Atlas auraient pu bénéficier deux pénalties avec un arbitrage plus tatillon. Amrabat (33e minute) et Boufal (59e) ont été déséquilibrés dans la surface sans faire douter le Rwandais Louis Hakizimana. Au ralenti les contacts sont bien réels et auraient peut être pu changer le scénario du match. 

Dynamisé par l'entrée de Boufal à la 58e minute le Maroc a multiplié les situations dangereuses sans parvenir à trouver la faille face à des Namibiens qui ont très bien défendu mais se sont montrés inoffensifs avec seulement 2 tirs dont 1 cadré.

Avec 5 corners à zéro et une emprise sur le match caractérisée par 62% de possession de balle, le Maroc a fait pencher la balance de son côté en usant son adversaire. Si les deux équipes ont parcouru le même nombre de kilomètres, 102 pour le Maroc et 101 pour la Namibie, ce sont les Brave Warriors qui ont fini par craquer à la 89e minute. Un premier succès étriqué mais loin d'être immérité pour les Lions de l'Atlas.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Vidéo. Marocains et Algériens à la frontière pour fêter le sacre des Fennecs

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

L’Algérie, Salah, Renard… les tops et les flops de la CAN

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Le sacre de l'Algérie enflamme la toile


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Quand la Botola a mal à ses "samsaras"

Vrai homonyme, fausse recrue

Le duo Ahmad-Lekjaa reprend le dessus

La CAN rapporte gros à la CAF

Un duel algéro-sénégalais indécis

Renard laisse des questions sans réponse

WAC et Raja s’arrachent les mêmes joueurs

Casablanca n'aura pas son grand stade

Coulisses du divorce FRMF-Renard

Ahmad Ahmad passe outre le TAS