Filinfo

Foot

Contrôles antidopage inopinés en Botola

© Copyright : DR
Kiosque360. Depuis vendredi dernier, plusieurs joueurs de la Botola Pro ont fait l’objet de contrôles antidopage. Un procédé qui a pris au dépourvu les clubs. Voici comment se déroulent ces contrôles.
A
A

L'Organisation régionale antidopage (ORDA) pour la zone Afrique du Nord a procédé à des contrôles inopinés de certains joueurs de l’AS FAR, Ittiihad de Tanger, Mouloudia d’Oujda et Olympique club de Khouribga. Selon le quotidien Al Massae du 2 décembre, ces contrôles antidopage ont visé Ali Bamaamer et Abou Bakr Tounghara de l’AS FAR, Tarik Astati et Bassam Charaf de l’IRT.

Ces contrôles ont pris au dépourvu les clubs qui ont contesté cette démarche jugée sévère, puisqu’elle n’a pas été accompagnée en amont par une campagne de sensibilisation des joueurs et du staff médical des clubs pour connaitre avec précision les produits et les médicaments prohibés.

Les clubs ont également critiqué l’absence de communication sur les démarches à suivre par les joueurs avant et après chaque contrôle antidopage, ainsi que les voies de recours qui s’offrent au joueur contrôlé positif.

La Ligue nationale de football professionnel (LNFP) a surpris les présidents des clubs de première et seconde divisions de la Botola, leur annonçant jeudi dernier l’instauration de ces contrôles et leur application dès le lendemain.

Selon Al Massae, la sélection des joueurs qui feront l’objet du contrôle antidopage se fera sur la base d’un tirage au sort ou la désignation d’un joueur précis. Ce dernier, une fois informé, devra se présenter au centre de contrôle pour livrer un échantillon de son urine qui sera soumis à l’analyse.

Le joueur aura la possibilité de signaler les produits ou médicaments qu’il avait pris avant de subir le contrôle, et ce avant le prélèvement de trois échantillons de son urine qui doivent être conformes aux règles de l’ORDA.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous