Filinfo

Foot

Coronavirus: menace sur la première d'Abdeslam Ouaddou avec l'Algérie

© Copyright : DR
Le coronavirus menace le match qui opposera l'Algérie au Zimbabwe le 26 mars prochain, pour le compte de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2021. Détails.
A
A

L'ancien international marocain Abdeslam Ouaddou débutera son stage au sein du staff technique de de Djamel Belmadi lors de la rencontre des Fennecs contre le Zimbabwe, le 26 mars prochain à Blida. Seulement, une sérieuse menace plane sur le déroulement de cette rencontre à cause de l'épidémie de coronavirus.

En effet, selon le dernier bilan annoncé jeudi par le ministère algérien de la santé, 16 membres d'une même famille de la région de Blida (près d'Alger) ont été contaminés par le coronavirus, à la suite de contacts avec des ressortissants algériens résidant en France.

“Le nombre total de personnes atteintes par le coronavirus s'élève à 17 cas, dont 16 issus d'une même famille”, a précisé hier le directeur général de la prévention au ministère de la Santé, Djamel Fourar, au cours d'un point presse.

La Fédération algérienne de football (FAF) suit cette affaire avec beaucoup d’intérêt, indique la presse locale, qui explique que la FAF attend de voir l'évolution des choses avant de réagir.

Les médias algériens évoquent la probabilité d'organiser cette rencontre à huis-clos. Une autre hypothèse est possible: celle de changer la domiciliation vers une autre ville.

La deuxième confrontation entre les deux sélections (4e journée des éliminatoires) prévue le 29 mars pourrait être, elle aussi, délocalisée sur terrain neutre, suite à l'interdiction imposée par la Confédération africaine de football (CAF) contre le Zimbabwe.

Lire aussi: CAN 2021: le match Zimbabwe-Algérie sur terrain neutre

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous