Filinfo

Foot

Corruption: Nasser Al-Khelaïfi convoqué le 25 octobre par la justice suisse

© Copyright : DR
Nasser Al-Khelaïfi, président de BeIn Média et du Paris-SG, est convoqué le 25 octobre par la justice suisse à Berne pour s'expliquer sur les faits de corruption présumés concernant l'acquisition des droits des Coupes du monde 2026 et 2030, a indiqué mercredi son avocat à l'AFP.
A
A

Nasser Al-Khelaïfi, président de BeIN Média et du PSG, sera entendu le 25 octobre par la justice suisse à Berne pour s'expliquer sur les faits de corruption présumée concernant l'acquisition des droits des Coupes du monde 2026 et 2030, a indiqué mercredi son avocat à l'AFP. Le patron du groupe de médias qatari "a souhaité être rapidement entendu à sa demande par le ministère public de la confédération suisse (MPC)", a précisé l'avocat indiquant que "son client contest(ait) toute corruption et réserv(ait) ses explications aux magistrats de la confédération".

L'homme d'affaires proche de l'émir du Qatar est visé depuis mars dernier par une procédure ouverte en toute discrétion par le MPC pour "soupçon de corruption privée, d'escroquerie, de gestion déloyale et de faux dans les titres", et rendue publique jeudi dernier. Nasser Al-Khelaïfi est soupçonné d'avoir accordé des "avantages indus" à Jérôme Valcke, ancien secrétaire général de la Fifa et ancien bras droit de l'ex-président Sepp Blatter, suspendu par ailleurs pour dix ans de toute activité liée au football.

Par la voix de son entourage, le patron de BeIN Media, s'est défendu en indiquant n'avoir affronté aucune concurrence pour les droits concernés, ceux des Coupes du monde 2026 et 2030 pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord et avoir payé à la Fifa un prix "plus qu'avantageux", sous-entendant par là qu'il n'y avait donc pas matière à corruption. Jérôme Valcke a lui été auditionné jeudi dernier en Suisse à la veille d'une perquisition, en Sardaigne, d'une villa qui aurait servi de "moyen de corruption de Valcke par Nasser Al-Khelaïfi", selon la police italienne.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

La FRMF dément avoir invité des parlementaires en Russie

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Mondial 2018: un arbitre écarté pour corruption

Foot Mondial 2026
Foot Mondial 2026

Mondial 2026: Le Ghana sera-t-il en mesure de voter?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double

Portugal-Maroc: Blatter guest star

Piratage BeIN sport: la Fifa menace Riyad

La Roja toise les Lions de l'Atlas

Alerte au 'séisme' au sein de la FRMF

Dirar et Boutaib titulaires face au Portugal

Le mondial a aussi un pied dans les plats

ça se complique pour les Lions de l'Atlas

Amrabat: le bon réflexe du docteur El Hifti