Filinfo

Foot

Coupe de la CAF: Ahaddad suspendu!

© Copyright : DR
Hamid Ahaddad manquera le prochain rendez-vous continental de son équipe, le Zamalek. Le joueur marocain est suspendu pour les quarts de finale de la Coupe de la CAF.
A
A

Hamid Ahaddad, l’attaquant du Zamalek, ne jouera pas l’aller des quarts de finale de la Coupe de la CAF. Le joueur est suspendu pour cumul de cartons jaunes.

Ahaddad a marqué un seul but avec la Zamalek en C3, c’était le 3 mars, face aux Angolais du Petro Atlético lors de la 4e journée.

Le Zamalek a fini premier de la poule D devant les Kényans du Gor Mahia FC. Le club égyptien peut tomber sur le HUSA, l’un des deux représentants marocains, en quarts de finale de la compétition continentale. Le tirage au sort est prévu pour mercredi.

Lire aussi: Une amende salée pour Ahaddad

 

 

 

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Voici les adversaires des clubs marocains en C3

Foot Mercato marocain
Foot Mercato marocain

Derby au mercato entre Wydad et Raja

Foot CAF
Foot CAF

Officiel: les finales africaines interclubs sur terrains neutres


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Hervé Renard chassé par les médias?

Le "résultat" WAC-ES Tunis bientôt connu

Annulation de l’AG de «Sport pour tous»

Mercato explosif en Liga espagnole

Les Jeux africains évincent la Botola

Le jour j pour la fédération d’athlétisme

Renard fait ses adieux au Maroc

Le faux pas des Lions de l'Atlas expliqué

Quand la Botola a mal à ses "samsaras"

Vrai homonyme, fausse recrue