Formulaire de recherche

Coupe de la CAF: le FUS n'a pas à rougir

FUS

© Copyright : DR

Posté le 23/10/2017 à 08h32 par Nassim Elkerf (Mise à jour le 23/10/2017 à 09h49)

Le FUS est sorti des demi-finales de la coupe de la CAF, pour la deuxième saison consécutive. Le club de la capitale s'est confronté à un adversaire plus fort que lui, qui a finalement gagné par un petit but d'écart. Rien de grave pour ce jeune groupe, qui a encore tout l'avenir devant lui et qui a déjà rendu les Marocains fiers.

Le FUS n'a pas à rougir de son élimination en demi-finale de la coupe de la CAF par le TP Mazembe, ce samedi à Rabat. Pour la deuxième saison consécutive, le club de la capitale a atteint le dernier carré de la C3 en sortant la tête d'un groupe difficile. Si la saison dernière, les hommes de Regragui ont péché par inexpérience face à la MO Béjaia, cette année ils sont, tout bonnement, tombés sur plus fort qu'eux.

Que ce soit pour le parcours ou le projet, les supporters du FUS doivent être fiers de leurs couleurs et de leurs joueurs. D'un petit groupe, Walid Regragui a forgé un nom au Fath sur le continent africain, et une réputation à défendre. Et parce que ce qui ne tue pas rend plus fort, nul doute que le FUS rebondira dès cette saison pour retrouver l'Afrique qui est la finalité de ce projet grandissant.

Deux demi-finales de suite, ce n'est pas une coïncidence. Si le club n'a pas encore l'étoffe pour briller en Ligue des Champions, ce n'est plus qu'une question de temps, pour que ces jeunes prennent de l'expérience pour tout arracher sur leur passage. Car la base est là, la discipline, la technique et le sens tactique, on a vu que de belles choses de la part de ces jeunes, qui ont encore tout l'avenir pour écrire l'histoire d'un club qui a encore tout à faire. 

Posté le 23/10/2017 à 08h32 Par Nassim Elkerf