Filinfo

Foot

Coupe de l’Amitié maroco-émiratie: la FRMF dément l’annulation de l’édition 2017

© Copyright : DR
Kiosque360. La 3e édition de la Coupe de l’Amitié entre le champion du Maroc en titre et celui des Emirats a pris beaucoup de retard. Certains médias sont même allés jusqu’à parler de son annulation en raison de la "neutralité marocaine dans la crise du Golfe". Tiré par les cheveux, rétorque la FRMF
A
A

Une source haut placée au sein de la Fédération royale marocaine de football a affirmé que les rumeurs faisant état de tensions politiques entre le Maroc et les Emirats arabes unis sont de la pure imagination.

Pourquoi alors la supercoupe qui oppose chaque année le champion du Maroc et celui des Emirats n’a pas encore eu lieu, sachant cette rencontre a toujours été jouée entre le début et la mi-août? Le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, dans son édition du vendredi 25 août, a posé cette question à celui qu'il qualifie de haut responsable de la FRMF.

Pour lui, l’accord de coopération en vertu duquel la Coupe de l’amitié maroco-émiratie a été instituée est toujours en vigueur. Et d’ajouter que la 3e édition de cette coupe, prévue au Complexe Mohammed V entre le Wydad de Casablanca et Al Jazira des Emirats, aura bien lieu. Le seul problème qui se pose actuellement c’est sa programmation en raison du programme très chargé des deux clubs, engagés sur plusieurs fronts. Ainsi Al Jazira prépare la Supercoupe des Emirats contre son voisin d’Al Wahda, sans oublier qu’il est qualifié pour la Coupe du monde des clubs, qui se joue en général en décembre de chaque année. Le Wydad, lui, est pris par la Coupe du trône, le championnat qui démarre bientôt et la Ligue des champions d’Afrique.

Nonobstant ce programme d'enfer, les deux fédérations, émiratie et marocaine, tiendront à la demande de la FRMF, une réunion dans les jours qui viennent en vue de fixer une nouvelle date qui arrangerait les deux parties.

Pour rappel, la première édition de la Supercoupe maroco-émiratie a eu lieu en 2015 à Casablanca, remportée par El Aïn des Emirats face au WAC. L’année dernière, c’est le FUS de Rabat qui s’est rendu aux Emirats pour y affronter, Al Ahly local, vainqueur de la deuxième édition. C’est dire que les clubs émiratis ont toujours accaparé le jackpot qui sanctionne cette «finale», à savoir un chèque de 700.000 dollars pour le vainqueur, contre 300.000 dollars pour son challenger.

Par Mohammed Ould Boah
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Agenda
Foot Agenda

Les matchs à suivre ce week-end

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Arbitre controversé pour Sundowns-Wydad

Foot Botola
Foot Botola

Totale Botola. Un sprint final palpitant


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Un derby décisif pour la Botola

Lekjaa trouve Ahmad trop mou

Le Real prépare son retour au sommet

Trafic d’âge à la CAN U17

Azarou dans le rouge avec Lasarti

Redouane Jiyed, un habitué du derby

Primes aux athlètes contre obligation de résultats

Pourquoi le PSG n'y arrive plus

L'argent du sport fait polémique

Donor ouvrira pour le Wydad