Formulaire de recherche

Coupes africaines: le WAC et le FUS à 90 minutes de la finale

Fath Rabat

© Copyright : DR

Posté le 20/10/2017 à 20h00 par Fayçal Ismaili (Mise à jour le 20/10/2017 à 20h42)

Kiosque360. Pour la deuxième année consécutive, le Wydad de Casablanca et le FUS de Rabat participent aux demi-finales de coupes africaines. Reste maintenant à transformer l’essai et se qualifier à partir de ce week-end pour la finale.

Le football marocain est-il en train de vivre une renaissance. C’est en tout cas la deuxième année consécutive que deux équipes marocaines, à savoir le Wydad de Casablanca et le FUS de Rabat, se qualifient pour des demi-finales de coupes africaines. Si la mission est réalisable pour le Wydad, qui n’a besoin de marquer qu’un petit but pour se qualifier en finale de la Ligue des champions, la mission semble un peu plus délicate pour les Rbatis qui devront rattraper leur but de retard contre les redoutables Congolais du TP Mazembe, pour ainsi se qualifier en finale de coupe de la CAF, rapporte le quotidien Al Akhbar de ce week-end (21 et 22 octobre).

Alors que les Wydadis s’apprêtent à recevoir ce samedi après-midi dans le chaudron du complexe Mohammed V pour définitivement sceller leur qualification, les Rbatis devront batailler dur, samedi soir au stade Moulay El Hassan à Rabat, pour renverser la vapeur face à une équipe congolaise ultra-expérimentée. Autant dire que la tâche s’annonce délicate pour les poulains de Walid Regragui qui ne nie pas la difficulté de la rencontre.

«Nous avons plus que jamais besoin du soutien de notre public pour cette rencontre capitale. J’espère que le stade sera rempli à ras-bord, et que l’ambiance sera enflammée, comme lors des matchs qui se jouent à Casablanca», a d’ailleurs lâché le coach Rbati lors d’une conférence de presse tenue jeudi dernier à Rabat, et dont les propos ont été rapportés par Al Akhbar. Regragui  se veut néanmoins confiant, même si des absences de taille amputeront son effectif le jour du match.

Posté le 20/10/2017 à 20h00 Par Fayçal Ismaili