Filinfo

Foot

Dembélé aurait laissé un désordre fou à Dortmund

© Copyright : DR
Kiosque360. L’ancien propriétaire de l’apparentement d'Ousmane Dembélé à Dortmund se plaint que le joueur y ait provoqué des «dommages considérables». L’ailier de l’équipe de France est même parti à Barcelone avec les clés.
A
A

Nonchalant, éternel retardataire, suffisant, capricieux… les qualificatifs concernant Dembélé pleuvent. Mais il faut y ajouter mauvais locataire. C’est le quotidien d’information allemand De Bild qui a fait écho de la plainte déposée contre l’ancien joueur de Dortmund par le propriétaire de la maison qu’il occupait dans la ville allemande.

À en croire, L’Equipe du 15 novembre, l'ancien propriétaire de l’appartement d'Ousmane Dembélé à Dortmund a déposé une plainte à l'encontre du jeune joueur du FC Barcelone devant le tribunal de la ville. Il accuse Dembélé d'avoir laissé la propriété qu'il louait dans un «état déplorable» et d'y avoir causé «des dommages considérables»

Photos à l'appui, le propriétaire a déclaré avoir retrouvé «de la nourriture pourrie dans le réfrigérateur» et «entre les placards», «plein de vieux sacs en plastique» et d'ordures sur le sol, et un tas de factures impayées derrière la porte d'entrée.

Pour ne rien arranger, le jeune joueur a quitté la ville en direction de Barcelone sans résilier le contrat de location dans les temps, oubliant de rendre les clefs, ce qui a obligé le propriétaire à changer les serrures. En raison de ces désagréments, le propriétaire réclamerait plus de 20.000 euros au joueur français.

Le joueur est actuellement en froid avec son club en raison de ses multiples retards aux entraînements. Pour le sanctionner, Ernesto Valverde ne l’a pas convoqué pour la rencontre qui a opposé le FC Barcelone au Bétis Séville (3-4), dimanche dernier.

Pire, Dembélé est arrivé quelques minutes seulement avant le coup d’envoi, alors qu’il est demandé à l’ensemble des joueurs du FC Barcelone de se présenter dans le vestiaire bien avant pour écouter les instructions de l’entraîneur.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous