Filinfo

Foot

Derby casablancais aux Émirats, quand la politique s’en mêle 

© Copyright : DR
Le derby casablancais devant se jouer à Abou Dhabi se dirige vers l’annulation. La raison? certains pays du Golfe, en froid avec le Royaume, cherchent à le dénigrer via son match phare. 
A
A

Ah le fameux derby casablancais! Cette rencontre qui oppose deux fois par an les deux plus grands clubs du Royaume, le Wydad et le Raja de Casablanca. Un match qui fait saliver les passionnés de ballon rond dans tout le pays et même au-delà des frontières. 

La preuve: la fédération émiratie a essayé de faire jouer un derby d’exhibition dans la capitale du pays du Golfe, Abou Dhabi, proposant aux deux équipes 1 million de dollars chacune pour dire oui. 

Jusque-là tout va bien. Plusieurs grands clubs européens acceptent de disputer des rencontres amicales dans des pays de la péninsule arabique pour promouvoir la discipline et encourager ces contrées à se développer sportivement, mais également pour booster leur notoriété ainsi que leurs revenus commerciaux. 

C’est sur ce principe que les présidents des deux clubs de la métropole, accompagnés par le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, se sont envolés vers Abou Dhabi pour négocier les modalités du contrat.

Mais une fois sur place, le discours des dirigeants émiratis a totalement changé. Ils ont proposé aux Rouges et aux Verts la modique somme de 230.000 dollars, soit 130.000 pour le vainqueur et 100.000 pour le perdant. 

À lire aussi: Vers l’annulation du derby à Abou Dhabi?

Ce que les Émiratis ignorent, c’est que grâce à cette rencontre, et sans se déplacer, le Raja et le Wydad génèrent des revenus monstres entre la billetterie et le sponsoring. 

Ce qui est plus surprenant, c’est que des clubs de seconde zone en Europe se voient proposer des indemnités faramineuses pour jouer des matchs de gala aux Émirats arabes unis. 

Donc comment veulent-ils accueillir un des derbies les plus chauds de la planète en proposant un cachet aussi modeste, sauf s’ils veulent utiliser ce match à des fins politiques?

Ce n’est plus un secret, plusieurs pays du Golfe sont en froid avec le Royaume et essayent de s’attaquer à lui. De la remise en question de la souveraineté du Maroc sur ses provinces sahariennes, au vote contre le dossier marocain pour l’organisation du Mondial 2026, en passant par l’annulation des vacances du roi Salmane à Tanger, l’Arabie saoudite a tenté par tous les moyens d’intimider le Royaume. Comme sur bien d'autres dossiers, Riyad entraîne dans son sillage tous ses protégés dans la région, les Émirats en premier.

À lire aussi: Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Et par cette affaire du derby délocalisé à Abou Dhabi, les pays du Golfe cherchent à dénigrer le Maroc. Seulement, le président du Raja, Jawad Ziyat ne s’est pas fait avoir par cette entourloupette. Il a commencé par tirer sur la corde en maintenant le suspense. 

Oui, le suspense, cette capacité à tenir la personne en haleine jusqu’au dernier instant, de lui tendre les nerfs comme des cordes de guitare, de le faire monter plus souvent qu’à son tour dans l’ascenseur émotionnel…

Grâce aux dirigeants des clubs casablancais, les pays du Golfe ont été servis pour finalement recevoir le coup de massue. Et nous, Marocains, ne nous plaindrons pas.
 

 

 

 

Par Mohamed Yassir
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Vidéo. Dans un pays en crise, les Fennecs seule lueur d’espoir

Foot Mercato
Foot Mercato

La star de la RSB file aux Émirats arabes unis

Foot Supercoupe CAF
Foot Supercoupe CAF

Où et quand aura lieu la Supercoupe d'Afrique?


1 commentaires /

  • bouchareb
    Le 05 Feb. 2019 à 19h50
    on n intimide pas le grand peuple marocain ni le mettre a genou.le sahara est marocain.que ces vermines aillent se faire faire.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Présidents endettés et membres de la FRMF

Mahrez, un Fennec vert de rage

Hadji favorable aux joueurs de la Botola

Vers un divorce Renard-FRMF sans coût?

44 matchs avec les Lions de l'Atlas et s'en va

La CAF rouvre le dossier du scandale de Radès

Les acteurs du football national en conclave

De Ligt toujours dans le viseur du Barça

Nouvelle course d'obstacles pour El Guerrouj

Ce que coûtera le limogeage de Renard à la FRMF