Filinfo

Foot

Des "spectateurs" égyptiens pour Raja-TP Mazembe

© Copyright : DR
Kiosque360. Des émissaires d’Al Ismaily d’Egypte, vainqueur du Raja en demi-finale aller de la Coupe Mohammed VI, sont à Casablanca pour "espionner" le match du Raja face au TP Mazembe.
A
A

Le Raja de Casablanca joue ce vendredi un match décisif pour la poursuite de l’aventure africaine. Les verts vont affronter le Tout-puissant Mazembe pour le compte des quarts de finale aller de la Ligue des champions africaine. Un match qui semble intéresser beaucoup de monde. Et pas uniquement les supporters et les fans rajaouis et congolais. À en croire le quotidien arabophone Al Akhbar daté du 27 février, des émissaires du club égyptien d’Al Ismaily seront présents dans les tribunes pour "espionner" cette rencontre au sommet. 

Ces derniers sont arrivés en avance de deux semaines par rapport au match qui devrait opposer leur équipe à celle du Raja pour le compte de la demi-finale retour de la Coupe Mohammed VI des clubs arabes champions, le 16 mars prochain. Normalement, il était prévu qu’ils viennent plus tard pour préparer l’hébergement et toute la partie logistique avant l’arrivée de la délégation égyptienne. 

Mais à travers le quotidien, qui reprend des articles de la presse égyptienne, on apprend que les émissaires d’Al Ismaily veulent voir à quoi va ressembler le complexe Mohammed V lors d’une grande rencontre pour savoir à quelle ambiance s’attendre. Les dirigeants du club égyptien veulent un rapport détaillé sur ce qui se passe avant et après le match, mais aussi à l’extérieur et à l’intérieur du stade. Pour nos confrères d’Al Akhbar, ceci dénote d’une petite crainte liée à la qualité et la ferveur des supporteurs rajaouis, connus sur l’ensemble du continent. 

Pour rappel, le Raja a perdu lors du match aller (1-0) contre Al Ismaily et compte sur ses supporters pour arracher la qualification à la finale de la Coupe Mohammed VI.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des champions
Foot Championnat d'Égypte
Foot Marouane Bessak

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous