Filinfo

Foot

Footballeuses afghanes harcelées, la Fifa interpellée

© Copyright : DR
Kiosque360. Deux dirigeantes de l'équipe féminine de football d'Afghanistan ont demandé jeudi à la FIFA d’accélérer son enquête et rendre ses conclusions concernant les violences sexuelles présumées contre des joueuses
A
A

Le scandale a été divulgué par le quotidien anglais The Guardian en juin dernier. Selon le journal, la Fifa et l’AFC (Confédération asiatique de football) auraient menti sur la date à laquelle elles auraient pris connaissance des accusations de viol et de harcèlement sexuel sur des membres de l’équipe féminine d’Afghanistan.

Ce jeudi, deux dirigeantes de l'équipe féminine ont demandé à la FIFA de rendre ses conclusions sur les enquêtes concernant ces violences sexuelles.

Khalida Popal, ancienne chef de la section "football féminin" de la fédération afghane de football avait révélé au Guardian sa frustration face à un système qui n’a pas su (ou voulu) protéger ses joueuses.

Selon France Football de ce jeudi 8 août, l'ex-président de la Fédération afghane de football, Keramuddin Karim, a été suspendu à vie en juin dernier et condamné à une amende d’un million de dollars.

Mais les deux dirigeantes ne comptent pas en rester là et espèrent que les investigations toucheront également d’autres suspects. "Il n'y a eu aucune preuve d'enquêtes conduites contre d'autres responsables de l'AFF", a dénoncé dans une lettre ouverte à la FIFA, Kelly Lindsey, l'entraîneur en chef de la sélection féminine afghane.

Ce coup de pression trouve sa source dans la crainte que l’enquête ne s’enlise. "En ne divulguant aucune information sur ces autres enquêtes, la FIFA envoie le message que les allégations d'abus se heurteront à l'inaction", ont déclaré les deux responsables du football afghan.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous