Formulaire de recherche

FRMF: Maroc-Cameroun à huis clos et injustice à l’égard du Wydad

Locaux

© Copyright : DR

Posté le 03/01/2018 à 01h46 par Mohammed Ould Boah

Kiosque360. Les locaux de Jamal Sellami affronteront le 6 janvier le Cameroun en match amical. Une rencontre qui se jouera sans public, mais avec les joueurs du Wydad qui doit disputer deux matchs de Botola sans sa crème.

Les Marocains, même si leur engouement pour le Championnat d’Afrique des nations n’est pas à son top, auraient certainement aimé aller au Complexe Mohammed V, le 6janvier prochain, pour voir à quoi ressemble leur nouveau stade réfectionné, mais aussi l’équipe nationale des locaux, à quelques jours du démarrage de la «petite CAN».

Sauf que, selon Al Ahdath Al Maghribia de ce 3 janvier, la FRMF a décidé de faire jouer la rencontre amicale Maroc-Cameroun à huis clos. Il s’agirait de répondre aux désirs de Jamal Sellami, le coach des locaux, qui aimerait que ses poulains restent loin de la pression du public avant le jour J. Un vœu qui a été exaucé, même s’il fallait aussi utiliser cet amical pour «entraîner» les joueurs à se forger un bon mental face à la «pression du public». Le football, c’est aussi ça ! Un mental de fer.

Lors de ce match amical, Houcine Ammouta, qui verra six joueurs wydadis se mesurer au Cameroun, n’aura que ses yeux pour pleurer. La FRMF l’a en effet délesté d’une demi-douzaine de joueurs sélectionnés pour le CHAN, alors que le Wydad doit continuer son aventure botoliste durant l’actuelle trêve.

Ses demandes de reporter les deux matchs en retard qu’il doit encore solder sont tombées dans l’oreille d’un sourd. Surtout que la FRMF a violé, dans le cas d’espèce, son propre règlement, qui voudrait qu’en cas de sélection des joueurs d’un club en équipes nationales, ce club peut reporter tous ses matchs en attendant le retour de ses (meilleurs) joueurs.

Posté le 03/01/2018 à 01h46 Par Mohammed Ould Boah