Formulaire de recherche

Hors jeu: le Maroc qui gagne, l’Algérie qui perd

roi et Ahmad ahmad

© Copyright : DR

Posté le 20/03/2017 à 20h01 par Hassan Benadad (Mise à jour le 20/03/2017 à 20h15)

Tout un symbole que cette photo qui réunit le roi Mohammed VI à Ahmad Ahmad, le président de la CAF, dans une mosquée de Madagascar. Ce pays où fut exilé feu Mohammed V qui a tant aidé l’Algérie colonisée qui, depuis son indépendance, nous tire dessus. Mais le Maroc gagne et notre voisin perd…

Depuis quelque temps, le Maroc a délaissé sa tactique défensive face à l’Algérie et a commencé à attaquer tous azimuts. Une stratégie gagnante qui lui a permis de réaliser de grandes percées sur plusieurs fronts: politique, économique et sportif.

La plus grande victoire marocaine (54-0) demeure le retour du Maroc à l’Union africaine (UA), malgré toutes  les tentatives de sabotage de nos voisins de l’Est. Dans la même salle d’Addis-Abeba où le Maroc a retrouvé sa place parmi les siens, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, a réussi à déloger l’Algérien Mohamed Raouraoua de son poste de membre du Comité exécutif de la CAF (41-7).

Toujours dans la même enceinte se dressait une carte de l’Afrique avec celle du Maroc dans toute sa splendeur allant de Tanger à Lagouira. La vérité  blesse et elle a fait très mal aux Algériens qui voient leur enfant illégitime chassé de partout.

Outre ces défaites en politique et en sport, l’Algérie productrice du pétrole a été devancée par le Maroc dans divers domaines économiques. Il n y a pas mieux qu’un Algérien, de surcroit ancien Premier ministre comme Sid'Ahmed Ghozali qui fait ce constat quand il évoque le secteur automobile dans les deux pays: «Quand vous vous comparez avec le Maroc, vous passez de un à dix, alors que les capacités de l’Algérie sont dix fois plus importantes que celles du Maroc»

Hakim Soufi, PDG d’une société d’assurance algérienne, reconnaît, lui aussi, cette évidence mais il lui trouve une explication: «J’insiste sur ce point, car le Maroc n’a pas vécu la tragédie nationale que nous avons vécue. Nous avons donc 20 ans de retard sur ce pays. Il faut arrêter de comparer l’Algérie avec le Maroc… »

Comble d’ironie, ce sont les Algériens qui ne cessent de se comparer à nous, voire de vouloir imiter le Maroc dans tous les domaines. C’est Bouteflika qui a tenu à construire la grande mosquée d’Algérie à l’instar de la mosquée Hassan II de Casablanca. Le minaret de ce qui allait devenir la plus grande mosquée du monde après la Mecque et Médine s’est écroulé sous le poids d’une simple bise. Les exemples de cette hantise fusent de toutes parts: autoroutes, chemin de fer, Renault, Peugeot et autres.

En foot, les Fennecs qui étaient donnés favoris, ont abdiqué dès le premier tour de la dernière CAN. Les Lions de l’Atlas les ont dépassés en se qualifiant aux quarts de finale comme ils les ont souvent dominés en matchs officiels et amicaux. Contrairement ce que pensent certains, sur un total de 35 confrontations entre les deux pays, le Maroc a gagné 19 fois et l’Algérie n’a rempoté que 8 matchs. Le Maroc qui gagne face à l’Algérie qui perd.

Posté le 20/03/2017 à 20h01 Par Hassan Benadad