Filinfo

Foot

Hors jeu. Le Raja appartient à son public

© Copyright : DR
Certains de nos amis, supporters rajaouis, nous font des petits reproches de temps en temps. Parfois ils ont raison, souvent ils ont tort notamment quand ils doutent de la neutralité de le360. Le Raja est une institution qui n’appartient à personne. Si, le club appartient à son public et c’est ce dernier qui nous intéresse le plus.
A
A

On connaît depuis des décennies le public rajaoui  et il n’a jamais changé: il est très amoureux de son club et il est surtout très sensible. Le Raja appartient à ses supporters de Casablanca, de toutes les villes du Maroc, voire de plusieurs villes dans le monde.

On aime le Raja parce que depuis la nuit des temps, ses joueurs légendaires nous ont toujours offert l’art et le spectacle du football. Depuis trente ans qu’on fait ce métier, on a vu défiler de grands hommes à la tète du club: Maati Bouabid, Semlali, Amor, Hanat et bien d’autres. On a été toujours du côté du Raja et non pas de ses dirigeants.

Au sein de notre rédaction sportive, il y a des rajaouis, des wydadis, des Massaouis , des Chababistes et autres. On aime les clubs et leur public mais on n’a aucune attache affective ou autre avec leurs dirigeants pour la simple raison que les présidents passent mais les clubs restent.

Tout au long de la crise du Raja, nous avons rapporté les faits et rien que les faits tant chez les adhérents, le public que chez les dirigeants. A preuve, on a fait parler Boudrika, Hasbane, les supporters alliés de l’un et de l’autre, les contestataires chez les adhérents. On a couvert les sit-in des ultras, les assemblées générales, bref on donne la parole à tout le monde.

C’est pour cela que nous sommes surpris que l’information que nous avons donnée sur la réunion des sages hier avec Hasbane, a mis en colère certains de nos amis rajaouis tels le docteur Jamali, maitre Ibrahimi et autres. Une source nous a dit que le comité des sages a donné le feu vert à Said Hasbane pour terminer la saison à la tête du club.

C’est faux ! Nous disent les supporters qui nous ont envoyé un démenti. Nous en prenons acte. Mais ils doivent savoir que jamais, au grand jamais nous n’avons sacrifié l’intérêt de ce grand club pour les beaux yeux de ses dirigeants.

Par Hassan Benadad
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Badr Benoun
Foot Badr Benoun

Mauvaise nouvelle pour le Raja

Foot Mercato
Foot Mercato

Un Rajaoui prêté au Deportivo La Corogne

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Enyimba menace de ne pas jouer contre le Raja


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

La Cour des comptes scrute l'argent du sport

Le Raja cherche à renflouer ses caisses

La VAR bientôt dans cinq stades marocains

Offre stratosphérique de MBS pour Manchester

Le Caire ne plaît plus à Ahaddad

Le MAT veut traîner le Raja devant le TAS

La FRMF cherche match amical en Europe

Les Merengues ploient sous la crise

Une 5e journée de Botola étalée sur 3 jours

Le Maroc combatif aux JO de Buenos Aires