Filinfo

Foot

Humiliée par le Maroc, l'Algérie vire son sélectionneur

© Copyright : DR
Sévèrement corrigés par les Lions de l'Atlas A', les Fennecs A' se sont séparés du Français Ludovic Batelli, qui a enchaîné les échecs au sein de la Fédération algérienne de Football (FAF). Détails.
A
A

Les Lions de l’Atlas A’ de Houcine Ammouta ont décroché leur billet pour le CHAN 2020 en assommant l’Algérie (3-0), samedi soir à Berkane. Cet échec des Fennecs A’ n’est pas sans répercussions.

Ludovic Batelli (56 ans), le sélectionneur français des locaux algériens, a résilié son contrat avec la Fédération algérienne de football (FAF) à l’amiable nous informe La Gazette du Fennec. Il avait également échoué à qualifier les U23 pour la CAN 2019 qui se joue en Égypte et donne accès aux Jeux Olympiques 2020.

LPour résumer la mission de Batelli à la FAF, La Gazette du Fennec n'a pas hésité à parler de "fiasco".

Arrivé en Algérie en février, le technicien français touchait l’équivalent d’environ 215.000 dirhams de salaire mensuel. Il occupait officiellement le poste de DEN (Directeur des Équipes Nationales).  

Lire aussi: vidéo. Le sélectionneur algérien flingue les Fennecs

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CHAN 2020
Foot CHAN 2020

Ammouta convoque six joueurs en renfort

Foot CHAN 2020
Foot CHAN 2020

La liste des 21 joueurs locaux pour affronter la Guinée

Foot Éliminatoires CAN 2021
Foot Éliminatoires CAN 2021

Algérie: Belmadi rappelle un banni de la CAN


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Dans mon pays, on ne m’a pas rendu justice

Ce que le derby Raja Vs Wydad dit de nous

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Halilhodzic règle ses comptes

L'athlétisme a mal à sa DTN

Un WAC amoindri se prépare à Marrakech

Quand Asprilla a sauvé Chilavert

Les stades de proximité sans maintenance

Le groupe de Vahid au complet

«L’affaire Ben Malango» rebondit

Ronaldo et la Juve passent l'éponge

Une finale inédite TAS-HUSA à Oujda

Le Raja se tourne vers Sellami