Filinfo

Foot

Il démissionne après une virée nocturne de ses joueurs

Jan Kozak, ex entraîneur de la Slovaquie. © Copyright : DR
Le sélectionneur de la Slovaquie, Jan Kozak, a expliqué la raison de sa soudaine démission après la défaite de son pays contre la république Tchèque.
A
A

Jan Kozak a expliqué jeudi qu'il avait démissionné de son poste de sélectionneur de la Slovaquie après avoir découvert que sept de ses joueurs avaient fait la fête le soir de la défaite contre le rival tchèque, samedi.

“Ça fait très mal, comme si quelqu'un m'avait craché dessus. Comme une gifle au visage”, a déclaré à la presse l'entraîneur (64 ans) qui a quitté dimanche les fonctions qu'il occupait depuis 2013.

“Je suis terriblement déçu”, a-t-il ajouté, nommant certains de ses joueurs partis en virée nocturne: le gardien de but de Newcastle Martin Dubravka, le défenseur de l'Inter Milan Milan Skriniar, le défenseur de Pérouse Norbert Gyomber et le milieu de terrain de Vigo Stanislav Lobotka.

“Je pourrais prétendre que je ne les ai pas vus. Ou je pourrais tous les virer, mais est-ce que je pourrais vraiment?”, a dit l'ex-sélectionneur, qui a été remplacé par son adjoint Stefan Tarkovic.

La Slovaquie s'est inclinée samedi à Trnava face aux Tchèques, en Ligue des nations (2-1), une défaite qui l'a laissée à la dernière place de son groupe de la Ligue B.

Sous sa houlette de Kozak, le petit pays a participé à l’Euro 2016. Il était sous contrat jusqu'à la fin des qualifications pour l’Euro 2020.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Algérie
Foot Algérie

Rabah Sâadane crie au complot

Foot Wydad
Foot Wydad

Urgent. WAC: Sektioui jette l’éponge

Foot MC Oran
Foot MC Oran

Info360. Zaki-MC Oran, les raisons d'un divorce


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?

HUSA-Raja, le choc du week-end

Neymar remonté contre la presse

La presse camerounaise sereine

Un week-end avec plusieurs finales

Naciri-Girard, place au duel juridique

Le Maroc n'a jamais battu le Cameroun

Dembélé, un mauvais locataire

Les coachs continuent à défiler au WAC