Filinfo

Foot

Infantino "honoré de prendre part à cette belle Fête du Trône”

© Copyright : DR
Le président de la FIFA, Gianni Infantino, s’est dit "honoré" de prendre part aux festivités marquant le 19e anniversaire de l'accession de SM le Roi Mohammed VI au Trône de Ses glorieux ancêtres.
A
A

"Pour moi, c’est aujourd’hui un grand honneur d’être à Tanger pour assister à cette très belle fête du trône", a déclaré Gianni Infantino à la presse à l’issue de la réception présidée lundi au Palais Marchane par Sa Majesté le Roi à cette occasion.

Le Souverain a été salué à cette occasion par plusieurs personnalités marocaines et étrangères venues présenter leurs vœux à SM le Roi, dont Gianni Infantino.

"Il y a beaucoup d’émotions et de sensations fortes" à l’occasion de cette fête, "dans un pays qui aime le football", a affirmé le président de la Fédération Internationale de Football Association.

Par Le360 (avec MAP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot ahmad ahmad
Foot ahmad ahmad

Qui est le "corbeau" d'Infantino au sein de la CAF?

Foot FIFA
Foot FIFA

La FIFA demande à l'Iran d'ouvrir ses stades aux femmes

Foot Interview
Foot Interview

Après EST-WAC, Infantino s'inquiète pour le foot africain


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

44 matchs avec les Lions de l'Atlas et s'en va

La CAF entre de nouveau en ligne pour WAC-EST

Les acteurs du football national en conclave

De Ligt toujours dans le viseur du Barça

Nouvelle course d'obstacles pour El Guerrouj

Ce que coûtera le limogeage de Renard à la FRMF

L'Espérance mise sur Benzarti contre le WAC

L'OM va-t-il renvoyer ADil Rami?

Les coaches locaux diagnostiquent les Lions

Place au verdict sur le scandale de Radès