Filinfo

Foot

Infantino taclé par les Allemands

© Copyright : DR
Reinhard Grindel, le président de la Fédération allemande de football, a vivement critiqué Gianni Infantino, le boss de la FIFA.
A
A

Les Allemands s’en prennent au boss du football international. Reinhard Grindel, le président de la Fédération allemande de football (DFB), a taclé Gianni Infantino, le président de la FIFA à propos de ses projets de nouvelles compétitions: "Avec son manque de transparence sur ces questions, il renforce les préjugés sur la FIFA. C'est pourquoi j'insiste avec mes collègues de l'UEFA au sein du conseil de la FIFA pour la création d'une task force, où toutes les informations seraient mises sur la table, afin de déterminer avec honnêteté si nous avons besoin d'autres compétitions et, si oui, quel pourrait être leur format", a déclaré Grindel au site Sportbuzzer.de.

Le président de la FIFA prévoit la création d’une Ligue des Nations mondiale ainsi que l’élargissement du Mondial des clubs à 24 équipes. Ce qui suscite encore plus l’inquiétude, c’est le projet de vendre les droitsde la FIFA à des investisseurs prêts à miser 25 milliards de dollars sur une période de 12 ans pour organiser ladite Coupe du Monde des clubs.

 

 

 

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot FIFA
Foot FIFA

Carlos Queiroz porte plainte contre l’Iran

Foot FIFA
Foot FIFA

Mondial 2030: un nouveau bloc européen face au Maroc

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Pourquoi l’Algérie risque de manquer la CAN?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Azarou dans le rouge avec Lasarti

Redouane Jiyed, un habitué du derby

Primes aux athlètes contre obligation de résultats

Pourquoi le PSG n'y arrive plus

L'argent du sport fait polémique

Donor ouvrira pour le Wydad

Le derby casablancais attire du beau monde

Deux Africains en lice pour le Ballon d’or

La politisation du derby inquiète

Les litiges, ce n’est plus l’affaire de la FRMF