Filinfo

Foot

Kenya: Paul Put quitte son poste de sélectionneur

© Copyright : DR
Le Belge Paul Put a quitté lundi son poste de sélectionneur de l'équipe du Kenya, seulement deux mois après avoir pris ses fonctions. Il aurait pris cette décision pour "raisons personnelles"selon la Fédération kényane de football (FKF).
A
A
Le Belge Paul Put a quitté son poste de sélectionneur de l'équipe du Kenya, seulement deux mois après avoir pris ses fonctions. L’entraineur âgé de 61 ans, a démissionné pour des raisons personnelles.

"La démission du tacticien, bien que pour raisons personnelles, est un revers pour le pays en vue des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations de 2019, car il faisait partie intégrante du banc technique", a regretté le directeur de la communication de la FKF, Barry Otieno.

Nommé en novembre, Paul Put avait amené le pays jusqu'à la victoire en coupe CECAFA des nations en décembre.

L'ancien entraîneur de l'équipe Stanley Okumbi, devenu depuis l'assistant de Paul Put, devrait continuer à diriger l'équipe à titre provisoire. 

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

La Sierra Leone bannie par la FIFA

Foot Mondial 2026
Foot Mondial 2026

Le Kenya soutient la candidature Maroc 2026

Foot Paul Put
Foot Paul Put

L'entraîneur Paul Put signe enfin son contrat avec la fédération guinéenne de football


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Vers la fin du conflit Garrido-Safri?

Qui pour remplacer Fakhir?

La vraie-fausse CAN 2019 au Congo

Peur sur Madrid avec la Copa Libertadores

CAN 2019 ou l’étrange silence du Maroc

Le Raja peut-il se passer de Garrido?

Sans Fakhir, l’AS FAR défie le WAC

Fellaini jaloux des cheveux de Guendouzi?

La FRMF enquête avec Kaddioui

Le WAC gagne sans Girard