Filinfo

Foot

La CAF fixera jeudi la date de la finale WAC-EST

© Copyright : DR
Kiosque360. Le Comité exécutif de la CAF va de nouveau rouvrir le dossier de ce qui est communément qualifié de «scandale de Radès». Cette fois-ci, la CAF va fixer la date de la finale retour reportée de la Ligue des champions d’Afrique entre le WAC et l’EST.
A
A

Le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) a décidé de rouvrir le dossier de la finale retour polémique de la Ligue des champions d’Afrique entre le Wydad de Casablanca et l’Espérance de Tunis, après qu’elle a décidé, il y a un peu plus d’un mois, d’annuler le score de ce match, alors remporté par les Tunisiens par un but à zéro, rapporte le journal Al Ahdath Al Maghribia du mardi 16 juillet.

Le sujet du «scandale de Radès» sera donc de nouveau évoqué par la Confédération africaine de football au Caire, jeudi prochain, soit à la veille de la finale de la Coupe d’Afrique des nations qui se déroule en Egypte. Il sera même l’un des principaux points à l’ordre du jour de cette réunion. A en croire nos confrères arabophones, le Comité exécutif de la CAF devra décider d’une date pour la tenue de la finale retour de la Champions league africaine.

La CAF avait, cinq jours après la tenue de la finale retour à Radès, décidé d’annuler le score de la finale après que le match a été interrompu à la soixantième minute suite au refus de l’arbitre de recourir à la VAR, en vue de valider ou non le but parfaitement valable de Walid El Karti. Le Comité exécutif avait alors décidé d’annuler le résultat mais également de faire rejouer le match à une date ultérieure et sur un terrain neutre.

Il est à rappeler que les deux clubs ont saisi le Tribunal arbitral du sport en vue d'annuler la décision de la CAF de faire rejouer la rencontre, chaque club revendiquant la paternité du trophée.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Confédération africaine de football
Foot Confédération africaine de football

Amr Fahmy confirme sa candidature à la présidence de la CAF

Foot Gianni Infantino

2 commentaires /

  • bouchareb
    Le 16 Jul. 2019 à 15h44
    il y a un adage marocain qui dit(il m a frappé et pleuré puis m a précédé et s est plaint) cet adage s applique au scandale de radés!
  • bebel
    Le 16 Jul. 2019 à 09h35
    Un véritable scandale en effet car encore une fois nos " frères " tunisiens se sont mis en embuscade pour obtenir par des moyens déloyaux le gain du match. Les dirigeants du WAC ne doivent pas baisser les bras car ils sont dans leur bon droit.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous