Filinfo

Foot

La Commission de discipline de la FRMF sur le gril

© Copyright : DR
Kiosque360. Les commissions juridiques au sein de la Fédération royale marocaine de football sont sur la sellette. En cause, la sévérité des sanctions prononcées à l'encontre des clubs et joueurs.
A
A

Après la décision de la Commission centrale de discipline au sein de la Fédération royale marocaine de football de suspendre un joueur pour deux années, plusieurs voix se sont élevées en vue de dénoncer le jugement.

Il s’agit selon certains observateurs d’une décision injuste qui n’est pas basée sur des faits réels. Le quotidien arabophone Al Massae, dans son édition du lundi 18 mars, nous fait un éclairage sur l’incident qui s’est passé à Safi et ses répercussions.

Les contestataires de la décision de la FRMF posent un certain nombre de questions. Comment peut-on parler de coups ayant entraîné des blessures à l’arbitre Abdelaziz Lemsellek, alors que ce dernier a pu terminer la rencontre où il a été «agressé»? Pourquoi la rencontre ne s’est pas arrêtée, ne serait-ce que quelques minutes pour soigner l’arbitre qui «saignait» des suites de coups reçus?

Les contestataires arrivent ainsi à la conclusion selon laquelle, qualifier cet incident comme tombant sous le coup de l’article 86 du code disciplinaire de la FRMF et suivant le rapport partial de l’arbitre est une injustice envers le joueur. 

Dans le même ordre d’idée, le quotidien arabophone nous informe que des spécialistes réclament des changements profonds en ce qui concerne le fonctionnement des commissions juridiques qui dépendent de la FRMF.

Ils demandent surtout d’associer toutes les parties prenantes, dans le cadre des enquêtes, sans avoir à attendre que les clubs fassent appel. Ainsi, la commission disciplinaire recevra les versions et les avis des parties concernées dès le début de l'enquête, et non après le prononcé des sanctions, souvent très lourdes.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous