Filinfo

Foot

La FIFA est-elle sexiste?

© Copyright : DR
L'assistance vidéo à l'arbitrage ne sera vraisemblablement pas utilisée lors du la Coupe du Monde féminine en 2019.
A
A

Gianni Infantino, président de la Fédération internationale de football, s’est montré très sceptique quant à l’utilisation de la VAR lors de la Coupe du Monde féminine 2019. “On vient de le mettre en place chez les hommes après deux ans de travaux très durs avec des arbitres qui s'étaient entraînés spécifiquement pour ça”, a-t-il expliqué ce mercredi matin lors du lancement de la billetterie de l'événement qui aura lieu en France.

Le patron de l’instance dirigeante du football mondial s’est justifié en précisant qu’avant le tournoi russe “plusieurs grands championnats utilisaient la VAR, avec des arbitres locaux rôdés à son utilisation. Cela n'existe pas chez les femmes”.

Il n’a cependant pas fermé définitivement la porte à cette technologie lors du prochain Mondial féminin: “On étudie tout ça pour voir ce que l'on peut faire. Il faudrait prendre des arbitres hommes qui ont l'habitude de ce dispositif mais ce n'est pas rendre service aux arbitres qui officient aujourd'hui dans le football féminin”.

La FIFA serait-elle sexiste? 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Gianni Infantino
Foot Gianni Infantino

Vidéo. L'essentiel de la conférence d'Infantino à Marrakech

Foot Mondial 2030
Foot Mondial 2030

Infantino est-il favorable au trio Maroc-Espagne-Portugal?

Foot FIFA
Foot FIFA

Infantino taclé par les Allemands


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech