Filinfo

Foot

La FRMF a bien négocié le "virage" de Renard

© Copyright : DR
Kiosque360. Une fois que le divorce entre la FRMF et Hervé Renard sera acté, samedi prochain, ce dernier ira en Arabie Saoudite pour y entraîner le Onze national.
A
A

Selon une source bien informée au sein de la Fédération royale marocaine de football, le désormais ex-entraîneur des Lions de l’Atlas, Hervé Renard, et le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, auraient trouvé une entente pour une séparation à l’amiable.

L’accord aurait été discuté lors d’une réunion tenue lundi dernier et les deux parties se sont engagées à garder le silence et de ne pas communiquer l’information. La déclaration officielle devrait intervenir après la clôture de la Coupe d’Afrique des nations prévue ce vendredi. En tout cas, c’est ce que nous apprend le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du jeudi 18 juillet.
 
Toujours selon la même source citée par le journal, la FRMF n’attend que le retour d’Hervé Renard du Sénégal, pour formaliser par écrit l’accord de séparation. L’accord doit attester que le divorce a été convenu à l’amiable et que les deux parties sont exemptées de payer le moindre dirham l’une à l’autre.
 
Par ailleurs, la source précise que le démenti de la FRMF quant à la démission d’Hervé Renard est légitimé par le fait qu’elle n’a reçu aucune lettre dans ce sens venant du technicien français. Juridiquement, il aurait été irresponsable et lourd de conséquences que la FRMF annonce une quelconque séparation avec Hervé Renard de façon unilatérale. Ceci aurait exposé la FRMF à des poursuites et des sanctions financières de la part de la FIFA.

A en croire la source d’Al Ahdath Al Maghribia, ce serait Hervé Renard qui aurait souhaité mettre un terme à son aventure au Maroc. Il aurait en effet trouvé un accord avec la fédération saoudienne de football pour prendre en charge sa sélection nationale. D’ailleurs le président de la fédération saoudienne aurait récemment fait le déplacement au Sénégal pour finaliser les négociations.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous