Formulaire de recherche

La FRMF répartit 2,82 millions de dirhams entre les membres de la famille Dolmy

lekjaâ dolmy

© Copyright : DR

Posté le 04/08/2017 à 20h32 par Fayçal Ismaili (Mise à jour le 04/08/2017 à 20h33)

Kiosque360. Comme promis, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a offert un don de 2,22 millions de dirhams à la famille de la légende du football marocain, Abdelmajid Dolmy, décédé il y a une semaine. Il s’agit des revenus du Trophée des champions en plus d’un don offert par une entreprise de télécommunication.

Comme promis, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a offert un don de 2.22 millions de dirhams aux membres de la famille de Abdelmajid Dolmy, décédé le jeudi 27 juillet dernier. Réparti en cinq chèques, le don a été offert, à parts égales, aux cinq membres de la famille du défunt, rapporte le quotidien Al Akhbar dans ses pages sportives du week-end des 5 et 6 juillet. Outre le don de 22,2 millions de dirhams, qui correspond au revenu généré par vente de la billetterie du match du Trophée des champions, un chèque supplémentaire de 600 mille dirhams a été offert à la famille du défunt par une entreprise de télécommunication, indique le journal.

Au total, ce sont donc 2,82 millions de dirhams qui ont été attribués aux cinq membres de la famille Dolmy, répartis comme suit: 560.000 dirhams pour chacun d’entre eux: la veuve du défunt, son fils aîné Othmane, ainsi que ses trois autres enfants mineurs, à savoir Hamza, Chirine et Almaze. Linda, la veuve de Abdelmajid Dolmy, a remercié la Fédération royale marocaine de football pour ce geste de solidarité, et pour sa fidélité à la mémoire de Dolmy, affirme le journal.
Le fils ainé du défunt, Othmane, a déclaré quant à lui ne pas encore réaliser le fait que son père soit décédé, admettant n’avoir compris l’amour que portaient les Marocains pour Dolmy que lorsqu’il a vu la marée humaine formée par les admirateurs venus aux obsèques du défunt. Le journal rappelle par ailleurs que Abdelmajid Dolmy avait, de son vivant, insisté pour que ses enfants demeurent loin du football.

Posté le 04/08/2017 à 20h32 Par Fayçal Ismaili