Filinfo

Foot

La FRMF responsable du fiasco financier des clubs

© Copyright : DR
Kiosque360. Si la situation financière plus que précaire que vivent plusieurs clubs marocains de première division n’est un secret pour personne, rares en revanche sont ceux qui soupçonnent la Fédération royale marocaine de football (FRMF) d’être responsable de cette situation. Explications.
A
A

Cela fait déjà huit ans que le football marocain est censé être entré dans l’ère du professionnalisme. Pourtant, cela fait huit que chaque année on répète la même rengaine: c’est la crise.

La majorité des clubs marocains continue en effet de fonctionner en étant dans une situation financière délicate, au moment où les joueurs ne sont payés que d’une manière sporadique et alors que les primes ne sont même plus versées chez plusieurs clubs.

Si les clubs ont leur part de responsabilité dans cette situation, la FRMF a également la sienne, rapporte le journal Al Ahdath Al Maghribia du mardi 13 novembre.

Pour nos confrères arabophones, la FRMF pourrait même participer à régler ce problème si elle le souhaitait. «Le rôle de la FRMF ne se résume pas seulement à contrôler les finances des clubs et de donner des leçons de gouvernance et de transparence, mais aussi à trouver des solutions aux problèmes que vivent les clubs, surtout si ces problèmes sont causés par la FMRF elle-même», écrit Al Ahdath.

Le journal pointe notamment du doigt la problématique des droits télé au Maroc, puisque l’essentiel des revenus de ces droits va à la Fédé tandis que les clubs n’en reçoivent qu’une miette, contrairement à d’autres pays, comme l’Egypte, où les clubs négocient directement avec les diffuseurs. Pareil pour les contrats de sponsoring signés par la fédé, et qui ne profitent pas aux clubs, selon nos confrères. C’est à croire que la FRMF ne dépense son argent que quand il s’agit de la seule équipe nationale.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Paris Saint-Gemain
Foot Paris Saint-Gemain

Le PSG revalorise son sponsoring avec Nike

Foot Renaissance de Zémamra
Foot Renaissance de Zémamra

Zemamra remonte en élite et redescend sur terre

Foot Economie
Foot Economie

1,5 milliard, le contrat du siècle pour le Real


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

FRMF et ministère des Sports dans l’impasse

Jebor pousse le Wydad à saisir la FIFA

C’est parti pour les Jeux africains

Au Real, il n'y a plus qu'une seule place

Le staff de Vahid bientôt dévoilé

La Botola a un vice de programmation

Vahid vise le trophée de la CAN 2023

Özil s’entraîne sous haute protection

Les fédérations sportives se restructurent

Meknès sans stade, à cause de son maire