Formulaire de recherche

La SNRT diffusera la Coupe du monde 2018, grâce à la qualification des Lions de l'Atlas

Ballon mondial 2018

© Copyright : DR

Posté le 16/01/2018 à 22h07 par Fayçal Ismaili (Mise à jour le 19/01/2018 à 14h00)

Kiosque360. Le pôle public a déroché la diffusion terrestre des rencontres du Mondial, suite à un accord avec beIn Sport, le détenteur des droits de la compétition. Cependant, le gouvernement marocain devra passer à la caisse.

La SNRT a décroché le droit de diffusion terrestre de la Coupe du monde 2018. Une prouesse résultant de longues négociations entre beIn sport, détenteur des droits télé de la compétition, et la FIFA qui permet d’octroyer ce droit aux pays qualifiés au Mondial à des prix très abordables.

Selon un document publié sur le site de la FIFA, et rapporté par Al Akhbar de ce mercredi 17 janvier, c’est beIn Sports, fournisseur exclusif de la compétition pour la région MENA, qui a revendu les droits aux différents supports de la SNRT : télévision, radio, mobile et internet. Le quotidien précise que les prix de la diffusion de la compétition se sont envolés au point d’atteindre jusqu’à 22 millions de dollars uniquement pour le premier tour. A cet égard, le gouvernement marocain va devoir débourser un montant au rabais pour bénéficier de la diffusion terrestre, montant dont le chiffre n’a pas encore été dévoilé.

En parallèle à l’engouement des chaines de télévision pour la compétition, le nombre des supporters ayant commandé des tickets a dépassé 3,1 millions. Des commandes provenant principalement d’Allemagne, d’Argentine, du Mexique, du Brésil, du Pérou, de Colombie, des États-Unis, d’Espagne, de Pologne et de Chine. Globalement, la demande internationale représente 38 % du nombre de ventes de tickets. Au cas où le nombre des billets commandés au 31 janvier 2018 dépasse le nombre de billets disponibles, l’attribution sera basée sur une procédure de tirage au sort aléatoire. Enfin, les tickets seront attribués aux commanditaires entre avril et mai prochain.

Posté le 16/01/2018 à 22h07 Par Fayçal Ismaili