Filinfo

Foot

La Supercoupe d'Afrique au... Qatar?

© Copyright : DR
La Supercoupe d'Afrique prévue pour le 29 décembre, pourrait ne pas se tenir sur la pelouse de l'Espérance de Tunis, vainqueur de la Ligue des Champions. Explications.
A
A

Le match de la Supercoupe d'Afrique se tient depuis toujours sur la pelouse du club vainqueur de la Ligue des Champions. Mais dans le cadre de la nouvelle politique d'internationalisation de la CAF d'Ahmad Ahmad, le match pourrait être délocalisé.

Selon plusieurs sources, le Qatar aurait proposé à la Confédération africaine de football d'abriter la Supercoupe d'Afrique à Doha. Mais rien n'est fait, car même si la CAF décide de délocaliser la rencontre, reste à convaincre les dirigeants de l'Espérance de Tunis, club vainqueur de la C1, et qui voudraient renforcer leurs chances de sacre en jouant le match à la maison, comme le veut la tradition.

Surtout que le club tunisien affrontera un des clubs les plus coriaces du continent, à savoir le Raja de Casablanca ou l'AS Vita Club qui joueront la finale retour de la Coupe de la CAF ce dimanche (20h) à Kinshasa (0-3 à l'aller). 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot FIFA
Foot FIFA

Vers un changement de date pour la CAN?

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Vidéo. Pas de miracle pour le Raja

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Suivez en direct Otoho d'Oyo-Raja à 14h


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Baptême de feu olympique pour les U23

Où vont les milliards du football marocain?

Place aux quarts des coupes africaines

Zidane rouvre le dossier Sadio Mané

124 clubs de basket soutiennent Aourach

La supercoupe, dernier espoir pour le Raja

Du renfort chez les Lionceaux U23

Mbappé et le Real négocient déjà

Le DHJ très remonté contre la FRMF

La sévérité de la FRMF décriée