Filinfo

Foot

La «Task Force»a outrepassé son programme

© Copyright : DR
Kiosque360. La «Task Force» n’a pas respecté son programme initialement adressé au Maroc et veut avoir des certitudes concernant les questions qui n’ont rien à voir avec le football.
A
A

S’il y a bien un sujet traité par tous les supports de la presse marocaine depuis le début de cette semaine, c’est la visite de la «Task Force» au Maroc. Ces enquêteurs de la FIFA, arrivés au Royaume lundi 16 avril, ont pour mission d’inspecter les villes qui devront accueillir la Coupe du monde 2026. Sauf que les émissaires de Gianni Infantino n’ont pas respecté, à la lettre, le programme qu’ils avaient adressé, initialement, au comité en charge de la promotion de la candidature Maroc 2026.

Dans son édition du 19 avril, le quotidien arabophone Al Akhbar du 19 avril explique que les enquêteurs ont demandé à visiter le centre de formation du Moghreb de Tétouan, à la dernière minute. Une requête qui a perturbé les responsables marocains qui les accompagnent, d’autant plus que la ville de Tétouan ne faisait pas partie du circuit préalablement tracé.

 


Lire aussi: Task Force, c'est de pire en pire



En plus de cette demande, l’ancien international croate, Zvonimir Boban, qui fait partie de la «Task Force» et ses collègues ont annulé la visite qu’ils devaient faire au complexe Sportif Ibn Batouta de Tanger. Une information qui nous provient d’Al Ahdath Al Maghribia daté du 19 avril, où on apprend aussi que les émissaires de la FIFA ont visité le port Tanger Med en plus de la nouvelle gare dédiée au TGV.

De son côté, Al Massae daté du même jour rapporte qu’il y a eu quelques tensions entre les enquêteurs et les responsables marocains qui les accompagnent depuis leur arrivée. Des frictions que le journal explique par l’objection que le Maroc avait formulée auparavant concernant la création de cette «commission» et les pouvoirs que lui ont été accordés par la FIFA.

 


Lire aussi: Exclu360. Le séjour tangérois de la Task Force


Le quotidien rapporte que la «Task Force» a préparé des questions précises à propos de la gestion des droits de l’homme au Maroc. La FIFA veut savoir, précisément, comment le Maroc compte se comporter avec les homosexuels. Al Massae ajoute aussi que l’un des enquêteurs s’est rendu à Oujda pour une visite surprise, décidé quand ils étaient à Tanger.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mondial 2026
Foot Mondial 2026

Fin de marathon pour le Comité Maroc 2026

Foot Mondial 2026
Foot Mondial 2026

Un rapport d'experts contredit la Task Force

Foot Mondial 2026
Foot Mondial 2026

Mondial 2026. Pourquoi le Maroc ne va pas battre l'Amérique le 13 juin prochain


1 commentaires /

  • CHENKO
    Le 19 Apr. 2018 à 06h57
    Au moins l’enquêteur a pu se déplacer facilement pour sa visite inopinée à Oujda, chose impossible a faire au Mexique, sans Escorte lourdement armée.
    Je pense que Taux
    Concernant le comportement avec les homosexuels, je pense que Boban peut produire facilement des exemples ou des faits produit ou connus au Maroc, comme par exemple, en Russi et certains autres pays, comme le propre Pays de Boban ?
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

Les joueurs d'Al Hoceima expulsés d'un hôtel

WAC-Al Ahly bientôt reprogrammé

Le Raja défie Vita Club et Ebola

Super Mario ballotte en faveur de l'OM

Le WAC doit battre à nouveau les Sundowns

L'axe Casa-Rabat abritera les JA 2019

Budget négatif pour la RSB de Lekjaa

Patrick Mboma tacle Seedorf et Kluivert

Jawad Ziyat futur boss du Raja?

Nouveau challenge africain pour Sellami