Filinfo

Foot

Lâché par l'Espagne et le Portugal, que doit faire le Maroc?

© Copyright : DR
L'annonce de la candidature commune Espagne-Portugal au Mondial 2030 va sans doute inciter le Maroc à revoir ses plans s'il souhaite toujours organiser la Coupe du Monde.
A
A

Au lendemain de l'annonce de l'Espagne et du Portugal pour une candidature commune à la Coupe du Monde de football 2030 pousse le Maroc à envisager une autre stratégie s'il veut organiser cette Coupe du Monde. Quelles sont les alternatives possibles?

Faire cavalier seul
Après la décision de la FIFA d'organiser le prochain mondial aux États-Unis au Mexique et au Canada, Fouzi Lekjaa a confirmé en septembre dernier l'intérêt du Maroc pour organiser l'édition 2030. Si l'hypothèse d'une candidature conjointe avec l'Espagne et le Portugal a rapidement fait surface, cet espoir s'est éteint hier avec l'annonce des deux pays qui souhaitent se concentrer sur une candidature européenne. La faute sans doute à Aleksander Čeferin, le patron de l'UEFA, qui voit d'un mauvais oeil une candidature transcontinentale.

Le Maroc peut toujours envisager de tenter sa chance seul, mais doit prendre en considération le fait que la Coupe du Monde 2030, comme celle de 2026, se jouera à 48 équipes. Ce qui rend très difficile, voire impossible, la candidature d'un seul pays. 

Maghreb United
Une alliance tripartite entre le Maroc, l'Algérie et la Tunisie semble être la meilleure solution à ce jour pour voir la Coupe du Monde débarquer dans le Royaume après cinq tentatives infructueuses. Si nos "voisins de l'Est" y sont favorables, la position des Tunisiens reste à éclaircir. Les récents événements entre l'Espérance Sportive de Tunis et le Wydad de Casablanca en finale de la Ligue des Champions ont jeté un froid entre les deux pays. Sauront-ils surmonter cet épisode pour unir leurs forces dans le futur? 

Éviter un nouvel échec
Depuis que la FIFA a voté le passage à 48 équipes, les candidatures communes s'annoncent comme le futur de la Coupe du Monde de football. L'Amérique du Sud, avec l'Uruguay, l'Argentine, le Paraguay et le Chili est favorite pour organiser le Mondial 2030, qui sera l'occasion de célébrer le centenaire de la compétition qui a eu lieu pour la première fois en Uruguay. Mais il faudra aussi compter avec le couple hispano-portugais et le quatuor des Balkans (Roumanie, Grèce, Bulgarie, Serbie). Sans oublier une possible candidature britannique. Une concurrence extrêmement féroce qui pourrait influer sur la réflexion du Maroc avant une 6e course à l'organisation du Mondial.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Vidéo. Marocains et Algériens à la frontière pour fêter le sacre des Fennecs

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Le sacre de l'Algérie enflamme la toile

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Vidéo. Les Sénégalais de Casablanca déçus mais “fiers”


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Quand la Botola a mal à ses "samsaras"

Vrai homonyme, fausse recrue

Le duo Ahmad-Lekjaa reprend le dessus

La CAN rapporte gros à la CAF

Un duel algéro-sénégalais indécis

Renard laisse des questions sans réponse

WAC et Raja s’arrachent les mêmes joueurs

Casablanca n'aura pas son grand stade

Coulisses du divorce FRMF-Renard

Ahmad Ahmad passe outre le TAS