Filinfo

Foot

L'Amérique du Sud veut un Mondial à 48 dès 2022

© Copyright : DR
La FIFA a reçu aujourd'hui une lettre de la part de Confédération sud-américaine de football. La Conmebol réclame un Mondial à 48 équipes dès 2022.
A
A
Réunis aujourd’hui à l’occasion de la 68e Assemblée général de la Conmebol (Confédération sud-américaine de football), les présidents de fédérations ont formulé une demande très spéciale à la FIFA. Le président de la Conmebol Alejandro Dominguez a écrit une lettre à Gianni Infantino pour lui demander d’organiser un mondial à 48 équipes, et ce dès 2022 à l’occasion de la Coupe du Monde au Qatar.

«Nous demandons que la Coupe du monde 2022 se joue déjà avec 48 équipes», a déclaré Dominguez.

 

La Fédération internationale de football a déjà voté pour un Mondial à 48 au lieu de 32, mais à partir de 2026. Les Sud-Américans veulent accélérer puisque cette nouvelle formule permettra à l’Amérique du Sud de bénéficier de six pays qualifiés contre cinq actuellement. On est jamais mieux servi que par soi-même.
Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mondial 2022
Foot Mondial 2022

Vidéo. Première victoire pour Renard avec l'Arabie Saoudite

Foot Espagne
Foot Espagne

Ansu Fati bloqué par la FIFA

Foot Wydad de Casablanca
Foot Wydad de Casablanca

Kabongo Kasongo menace de saisir la FIFA


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Beckham a flairé le filon Mbappé

Où se jouera Maroc-Mauritanie?

Divorce entre Fathi Jamal et Raja

La Botola aura ses bientôt ses retraites

L’OIT s’invite au Mondial 2022

Poker menteur autour de Hamdallah

Le TAS examinera les preuves du WAC

Retour sur les Galactiques avec Roberto Carols

Un optimiste prend les rênes du Sport

Selim Amallah encore indécis