Filinfo

Foot

L'Atlético détient une preuve du transfert "illégal" de Griezmann

© Copyright : DR
L'Atlético de Madrid n'a toujours pas digéré le transfert de Griezmann vers le Barça pour 120 millions d'euros au lieu de 200. Les Madrilènes ont mis la main sur un mail qui prouve que le Français et les Catalans ont négocié de manière illégale. Explications.
A
A

Le transfert d'Antoine Griezmann de l'Atlético de Madrid vers le FC Barcelone continue de faire enrager les Colchoneros. En cause, le montant réglé par les Catalans pour s'offrir le champion du monde.

Alors que le joueur a annoncé officiellement son départ à un moment où sa clause était encore de 200 millions d'euros, les Blaugrana ont attendu que celle-ci passe à 120 millions pour finaliser la transaction le 12 juillet dernier.

Une pratique dénoncée par l'Atlético, qui cherche à récupérer la différence, prétextant que Griezmann et le Barça ont négocié sans son accord préalable, bien avant l'ouverture du marché des transferts, ce qui est interdit par les règlements de la FIFA.

Lire aussi: Coup de théâtre dans le transfert de Griezmann

L'affaire prend aujourd'hui une autre tournure avec les révélations d'El Mundo. Le quotidien espagnol nous apprend que les dirigeants madrilènes ont trouvé la preuve qu'ils cherchaient. En effet, les équipes juridiques de l'Atlético auraient mis la main sur un mail compromettant. Le courrier électronique, datant du mois de mars dernier, envoyé par l'avocat de Griezmann à l'entourage familial du joueur, décrirait très précisément les termes du contrat signé cet été entre l'attaquant et le FC Barcelone.

Même si ce n'est pas un document contractuel, ce mail pourrait prouver que l'accord entre les deux parties a été scellé dans le dos de l'Atlético, et bien avant que Griezmann quitte le club.

De son côté, le Barça avance qu'aucun membre de son organigramme n'est impliqué dans le fameux mail, qui ne constitue donc pas, à ses yeux, une preuve de négociations.

Néanmoins, si l'Atlético va au bout de sa démarche pour obtenir réparation, la FIFA pourrait prendre l'affaire en main et obliger le FC Barcelone à régler les 80 millions d'euros "manquants", tout en infligeant aux Catalans une interdiction de recruter lors des prochains mercatos. Affaire à suivre...

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Liga
Foot Liga

Vidéo. Coup d'arrêt pour le Real qui tombe à Majorque

Foot Liga
Foot Liga

Vidéo. Grâce à son trio de feu, le Barça s'offre Eibar

Foot Liga
Foot Liga

Real et Barça vs Ligue, qui aura le dernier mot?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

La Botola solde certains retards

Alerte aux supporters tunisiens

Les Locaux face à l'obstacle algérien

Pogba au Real, ce n'est pas pour demain

Les sportifs paieront l'impôt

Verdict du TAS en novembre pour WAC-EST

Feu vert pour le VAR en Botola

A joueurs ultra-payés, clubs puissants

Vers l’Ultime combat de Badr Hari

En 4 matchs, Vahid a testé 32 joueurs