Filinfo

Foot

Le Barça va vendre huit joueurs pour en acheter deux

Neymar et Lautaro Martinez sont la pririté du Barça au prochain mercato. © Copyright : DR
Kiosque360. Le Barça, et même en temps de crise, pense à son avenir. Les Catalans veulent renforcer leur effectif, mais doivent dégraisser aussi.
A
A

Malgré la crise sanitaire et le flou qui règne par rapport à la reprise des compétitions sportives, ceci n’empêche pas les dirigeants des clubs de préparer l’avenir. C’est en tout cas ce qui se passe au FC Barcelone, car les Catalans préparent déjà le prochain mercato, lors duquel ils veulent faire un gros coup.

"Ce n’est plus un secret pour personne. Les membres du FC Barcelone, que ce soit la direction ou le vestiaire, font part de leur volonté de témoigner du retour de Neymar et du transfert de Lautaro Martinez", nous explique le site d’informations le10sport.com

D'ailleurs, même Messi a fait plusieurs appels du pied à son ancien coéquipier brésilien, parti au PSG à l’été 2017. Le capitaine du Barça essaie aussi d’ouvrir la porte à son compatriote, Lautaro Martinez, qui a impressionné avec l’Inter lors de la première partie de saison. "Mais pour parvenir à mener à bien ne serait-ce qu’une de ces deux opérations à l’intersaison, le Barça devra dégraisser, et en masse…", ajoute le site d’informations. 

Le journaliste Guillem Balague a expliqué dans sa rubrique Ask Guillem pour le kournal catalan Sport, que le club serait contraint de se séparer de 7 à 8 joueurs pour boucler le transfert de Neymar. Le Barça a besoin, selon ce dernier, de renflouer ses caisses avec 200 millions d’euros. Sur la liste des départs, il y a Antoine Griezmann, Junior Firpo ou encore Ivan Rakitic. “Un nettoyage de printemps est prévu dans le groupe blaugrana dans les prochaines semaines…”, conclut l’article.  

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous