Filinfo

Foot

Le Bayern s’immisce dans la guerre des goals

© Copyright : DR
Le Bayern Munich s'invite dans le conflit qui oppose les gardiens de la Mannshaft Manuel Neuer et Marc-André Ter Stegen. Le club bavarois menace même la fédération allemande de retenir ses joueurs. Détails.
A
A

En Allemagne, la guerre Manuel Neuer-Marc-André Ter Stegen fait rage. À tel point que le Bayern Munich, auquel appartient Neuer, s’en mêle.

Uli Hoeness, l’extravagant président bavarois, a menacé de ne plus envoyer ses joueurs en sélection allemande si son gardien perd son statut de numéro 1: "Nous n'accepterons jamais qu'il y ait un changement. Si cela arrive, nous ne mettrons aucun international à la disposition de la sélection", aurait déclaré le dirigeant, la semaine dernière, au soir du match de Ligue des Champions Bayern-Étoile Rouge (3-0).

Mais comment la querelle a-t-elle commencé? Il y a environ 10 jours, après n'avoir pas disputé une seule minute lors des deux matches disputés par l'Allemagne, le portier du FC Barcelone Marc-André Ter Stegen, 27 ans, a défrayé la chronique en témoignant de sa frustration d'être le numéro 2 de la Mannshaft: "ce voyage avec la sélection a été un coup dur pour moi. Ce n'est pas facile de trouver une explication (…) Mon grand objectif est d'être le numéro un en sélection, mais pas à n'importe quel prix".

Neuer n’a pas tardé à répondre, appelant à la solidarité et l’unité: "je suis un joueur d'équipe et je pense toujours au bien de l'équipe. Il y a beaucoup de bons gardiens. Ce n'est pas juste pour Bernd Leno ou Kevin Trapp. Tous ceux qui ne jouent pas sont mécontents, je le comprends parfaitement. Mais le plus important, c'est toujours le succès et le bien-être de l'équipe. Nous devons rester unis."

Une affaire qui a pris de l'ampleur et qui a poussé Uli Hoeness à mettre la pression sur Joachim Löw, le sélectionneur allemand. Pour comprendre l’ampleur de la situation, il faut savoir qu’au moins 5 joueurs du Bayern sont concernés par les menaces du président bavarois: le défenseur Niklas Süle, le latéral Joshua Kimmich, le milieu Leon Goretzka, l'attaquant Serge Gnabry et donc le gardien Manuel Neuer. Affaire à suivre...

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous